Votre compte

Raymond Poincaré


En 1880, un jeune Lorrain de Bar-le-Duc s'inscrivait au barreau de Paris avec l'ambition de ses vingt ans : devenir un grand avocat, un écrivain célèbre et peut-être un jour diriger la France. Si la vie publique a contrarié sa vocation littéraire, son métier a modelé à tel point sa personnalité que Poincaré est apparu comme l'exemple achevé de la " République des avocats ".
Son parcours commence dans le sillage de Gambetta, Ferry et autres grands anciens. Ministre à trente-trois ans, il est l'un des espoirs du nouveau régime, mais son ascension marque le pas après l'affaire Dreyfus qu'il aurait pu contribuer à dénouer.
En 1913, à cinquante-deux ans, il devient président du Conseil puis président de la République l'année suivante, fonction qu'il occupera pendant toute la durée de la guerre, prenant une part notable à la victoire. Après son départ de l'Élysée, il réussit un retour unique dans l'histoire politique française : en janvier 1922, il revient une première fois aux affaires pour deux ans ; en juillet 1926, il est appelé au chevet de la monnaie malade, et la confiance qu'il inspire suffit à sauver le franc pour de longues années.
Au-delà des passions contradictoires, des légendes dorées qui l'ont entouré comme de la légende noire qui l'a poursuivi, quel a été le vrai Raymond Poincaré ? Quelle place a-t-il tenue et conserve-t-il dans l'Histoire ? Des documents peu connus ou inédits ainsi qu'un regard neuf porté sur la IIIe République permettent à François Roth de dresser le portrait profondément renouvelé de l'un des grands hommes d'État français du XXe siècle.
Né en 1936, professeur d'histoire contemporaine à l'université de Nancy-2, François Roth travaille sur l'histoire politique française et européenne des XIXe et XXe siècles ainsi que sur les relations franco-allemandes. Il a publié, entre autres, La Lorraine annexée, 1870-1918 ; La Guerre de 70 (Fayard, 1990) ; L'Allemagne de 1815 à 1918 et Les Modérés dans la République, 1870-1965.

Ce livre est classé dans les catégories :

27,99 €
?

Version papier

32,00 €

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Raymond Poincaré”

Fiche technique

Résumé

En 1880, un jeune Lorrain de Bar-le-Duc s'inscrivait au barreau de Paris avec l'ambition de ses vingt ans : devenir un grand avocat, un écrivain célèbre et peut-être un jour diriger la France. Si la vie publique a contrarié sa vocation littéraire, son métier a modelé à tel point sa personnalité que Poincaré est apparu comme l'exemple achevé de la " République des avocats ".
Son parcours commence dans le sillage de Gambetta, Ferry et autres grands anciens. Ministre à trente-trois ans, il est l'un des espoirs du nouveau régime, mais son ascension marque le pas après l'affaire Dreyfus qu'il aurait pu contribuer à dénouer.
En 1913, à cinquante-deux ans, il devient président du Conseil puis président de la République l'année suivante, fonction qu'il occupera pendant toute la durée de la guerre, prenant une part notable à la victoire. Après son départ de l'Élysée, il réussit un retour unique dans l'histoire politique française : en janvier 1922, il revient une première fois aux affaires pour deux ans ; en juillet 1926, il est appelé au chevet de la monnaie malade, et la confiance qu'il inspire suffit à sauver le franc pour de longues années.
Au-delà des passions contradictoires, des légendes dorées qui l'ont entouré comme de la légende noire qui l'a poursuivi, quel a été le vrai Raymond Poincaré ? Quelle place a-t-il tenue et conserve-t-il dans l'Histoire ? Des documents peu connus ou inédits ainsi qu'un regard neuf porté sur la IIIe République permettent à François Roth de dresser le portrait profondément renouvelé de l'un des grands hommes d'État français du XXe siècle.
Né en 1936, professeur d'histoire contemporaine à l'université de Nancy-2, François Roth travaille sur l'histoire politique française et européenne des XIXe et XXe siècles ainsi que sur les relations franco-allemandes. Il a publié, entre autres, La Lorraine annexée, 1870-1918 ; La Guerre de 70 (Fayard, 1990) ; L'Allemagne de 1815 à 1918 et Les Modérés dans la République, 1870-1965.

Biographie de François Roth

Professeur à l'université de Nancy, François Roth a publié le grand classique sur la guerre de 1870 et une nouvelle biographie chez Fayard. À Metz, il a publié un ouvrage impressionnant sur la Lorraine occupée entre 1870 et 1919.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire