Votre compte

Rebelles, un peu


L'amour est-il un microbe? Comment subir des parents bornés? Fumer des pétards rend-il mou? À quel âge doit-on coucher? Faut-il réagir quand on reçoit un message de son père adressé à sa maîtresse? Combien de mois vit une dreadlock? Peut-on fuguer légalement?



En 29 nouvelles, Claire Castillon photographie l'adolescence, cet âge où l'entre-deux fait rire et mal à la fois. Qu'ils soient angoissés ou lourds de leurs secrets, les adolescents habitent un monde à décrypter. Autant de mini-comédies qui tournent parfois au drame quand la solitude ou la mélancolie sont les plus forts, et composent un livre tendre, drôle et parfois déchirant.

Ce livre est classé dans les catégories :

6,99 €
?

Version papier

9,35 €

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Rebelles, un peu”

Fiche technique

  • Auteur : Claire Castillon
  • Éditeur : L'Olivier
  • Date de parution : 11/05/17
  • EAN : 9782823611540
  • Format : ePub
  • Nombre de pages: 206
  • Protection : Contenu protégé

Résumé

L'amour est-il un microbe? Comment subir des parents bornés? Fumer des pétards rend-il mou? À quel âge doit-on coucher? Faut-il réagir quand on reçoit un message de son père adressé à sa maîtresse? Combien de mois vit une dreadlock? Peut-on fuguer légalement?



En 29 nouvelles, Claire Castillon photographie l'adolescence, cet âge où l'entre-deux fait rire et mal à la fois. Qu'ils soient angoissés ou lourds de leurs secrets, les adolescents habitent un monde à décrypter. Autant de mini-comédies qui tournent parfois au drame quand la solitude ou la mélancolie sont les plus forts, et composent un livre tendre, drôle et parfois déchirant.

Biographie de Claire Castillon

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire