Votre compte

Refonder l'enseignement de l'écriture


Écrire relève d'un processus de résolution de problèmes complexes : celui qui écrit doit gérer à la fois l'ordre des idées, leur développement, leur pertinence, mais aussi le choix des mots, de la syntaxe, le genre du texte, l'orthographe, la graphie, la mise en page, etc.

Or il existe un double paradoxe étonnant au sein du système éducatif : bien qu'elle soit l'instrument premier du travail intellectuel et scolaire, l'écriture n'a souvent qu'un statut de simple compétence transversale.

Et alors qu'elle contribue largement à la sélection scolaire, elle est rarement objet d'étude à part entière.


S'appuyant sur de nombreuses études d'écrits d'élèves, de l'école primaire au lycée, et témoignant de pratiques innovantes aux effets bénéfiques, cet ouvrage donne à voir plusieurs grands principes pour inventer, planifier et mettre en œuvre cet enseignement dans les classes :
- considérer l'élève comme une " personne à part entière " avec l'ensemble de ses capacités à penser, questionner, hiérarchiser, et avec sa sensibilité ;
- ne pas croire qu'écrire est une simple affaire de règles et de normes linguistiques ;
- s'intéresser davantage à la réécriture (qui renseigne sur le processus d'écriture) qu'au produit final ;
- modifier ses postures en tant qu'enseignant pour créer des conditions et des situations favorables à l'écriture.


C'est en ayant un autre regard sur les écrits des élèves, en réexaminant la place de l'écriture dans les disciplines, en donnant du temps et de l'espace que l'on révolutionnera cet enseignement et permettra aux élèves de développer leurs compétences.

Ce livre est classé dans les catégories :

17,49 €
?

Version papier

22,30 €

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Refonder l'enseignement de l'écriture”

Fiche technique

Résumé

Écrire relève d'un processus de résolution de problèmes complexes : celui qui écrit doit gérer à la fois l'ordre des idées, leur développement, leur pertinence, mais aussi le choix des mots, de la syntaxe, le genre du texte, l'orthographe, la graphie, la mise en page, etc.

Or il existe un double paradoxe étonnant au sein du système éducatif : bien qu'elle soit l'instrument premier du travail intellectuel et scolaire, l'écriture n'a souvent qu'un statut de simple compétence transversale.

Et alors qu'elle contribue largement à la sélection scolaire, elle est rarement objet d'étude à part entière.


S'appuyant sur de nombreuses études d'écrits d'élèves, de l'école primaire au lycée, et témoignant de pratiques innovantes aux effets bénéfiques, cet ouvrage donne à voir plusieurs grands principes pour inventer, planifier et mettre en œuvre cet enseignement dans les classes :
- considérer l'élève comme une " personne à part entière " avec l'ensemble de ses capacités à penser, questionner, hiérarchiser, et avec sa sensibilité ;
- ne pas croire qu'écrire est une simple affaire de règles et de normes linguistiques ;
- s'intéresser davantage à la réécriture (qui renseigne sur le processus d'écriture) qu'au produit final ;
- modifier ses postures en tant qu'enseignant pour créer des conditions et des situations favorables à l'écriture.


C'est en ayant un autre regard sur les écrits des élèves, en réexaminant la place de l'écriture dans les disciplines, en donnant du temps et de l'espace que l'on révolutionnera cet enseignement et permettra aux élèves de développer leurs compétences.

Biographie de Dominique Bucheton

Dominique Bucheton, aujourd'hui professeure honoraire des Universités a commencé sa carrière en 1969 comme institutrice remplaçante. Elle a longtemps enseigné ensuite en collège, en région parisienne et en Auvergne où, en tant que formatrice MAFPEN, elle a animé plusieurs équipes de recherches – action dont les travaux ont donné lieu à plusieurs ouvrages. La question du sujet écrivant, de son développement au travers des processus de réécriture, de son rapport social et scolaire à l'écriture, de l'écriture, comme vecteur de la réussite ou de l'échec scolaire a été le fil rouge de son travail de recherche. Elle a soutenu une thèse publiée chez Peter Lang en 1992 (Ecriture réécritures, récits d'adolescents). Devenue professeure des Universités en sciences du langage et de l'éducation, à l'IUFM de Montpellier en 2001, elle a eu la responsabilité de plusieurs équipes de recherche et a assumé la direction du laboratoire (LIRDEF) de l'université de Montpellier 2 pendant six ans. Les travaux qu'elle a dirigés sur la question du pouvoir réflexif du langage, des écrits intermédiaires pour penser apprendre et se construire, des gestes professionnels et postures des enseignants, des postures et gestes d'étude des élèves sont d'un apport important pour la formation des enseignants.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire