Votre compte

Reggatta de blanc


Au cours des 60's et 70's, l’appropriation par des musiciens blancs des musiques jamaïcaines se révèle moins évidente que celle du blues, du R&B et de la soul. Mais les choses changent en 77 avec l’avènement de la scène punk en Angleterre qui voit rastas et punks, vivant dans les mêmes quartiers, tisser des liens de solidarité, incitant les Clash, les Ruts ou encore les Slits à enregistrer des morceaux de punky reggae. Si le reggae se dilue dans la pop dans les 80's, les divers courants de musique électronique dans les décennies suivantes témoignent d’une exploration qui a su se pérenniser dès ses prémices. De « Ob-La-Di, Ob-La-Da » des Beatles à « No One’s There (Dub) » d’Anika en passant par « African Reggae » de Nina Hagen, Vincent Jégu propose un panorama éclectique en cent disques. Né à Saint-Malo en 1967, Vincent Jégu vit près de Rennes. Sa passion pour la musique l’a conduit à l’écriture de Reggatta de blanc, son premier ouvrage publié.

Ce livre est classé dans les catégories :

12,99 €
?

Version papier

20,00 €

Ebook PDF

Ce format de livre numérique est plus adapté aux grands écrans (ordinateur & tablette) qu'aux petits écrans (liseuse et smartphone) car il ne permet pas d'adapter la taille de la police d'écriture.

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Reggatta de blanc”

Fiche technique

  • Auteur : Vincent JÉGU
  • Éditeur : Le Mot et le reste
  • Collection : MUSIQUES
  • Date de parution : 23/08/18
  • EAN : 9782360548071
  • Format : PDF
  • Nombre de pages: 232
  • Protection : Digital Watermarking

Résumé

Au cours des 60's et 70's, l’appropriation par des musiciens blancs des musiques jamaïcaines se révèle moins évidente que celle du blues, du R&B et de la soul. Mais les choses changent en 77 avec l’avènement de la scène punk en Angleterre qui voit rastas et punks, vivant dans les mêmes quartiers, tisser des liens de solidarité, incitant les Clash, les Ruts ou encore les Slits à enregistrer des morceaux de punky reggae. Si le reggae se dilue dans la pop dans les 80's, les divers courants de musique électronique dans les décennies suivantes témoignent d’une exploration qui a su se pérenniser dès ses prémices. De « Ob-La-Di, Ob-La-Da » des Beatles à « No One’s There (Dub) » d’Anika en passant par « African Reggae » de Nina Hagen, Vincent Jégu propose un panorama éclectique en cent disques. Né à Saint-Malo en 1967, Vincent Jégu vit près de Rennes. Sa passion pour la musique l’a conduit à l’écriture de Reggatta de blanc, son premier ouvrage publié.

Biographie de Vincent JÉGU

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire