Votre compte

Relations. No. 792, Septembre-Octobre 2017


Dans son numéro de la rentrée, Relations se penche sur la question de l’idéologie transhumaniste. Confiné il y a peu à des cercles d’initiés, le transhumanisme, qui prône notamment l’augmentation de nos capacités physiques et mentales et l’amélioration de l’espèce humaine par le biais des technosciences, voit son influence croître dans la société. De grandes multinationales, mais aussi des fonds publics, subventionnent grassement de nombreuses recherches qui s’y apparentent. Les neuf auteurs de ce dossier fouillé répondent à l’urgence de réfléchir sur ce mouvement et sur cette idéologie ainsi que sur ses conséquences inquiétantes pour la vie et la société. Aussi au sommaire, un débat sur le mouvement étudiant cinq ans après le «Printemps érable» et deux nouveaux chroniqueurs : la poète Denise Desautels qui signe la chronique poétique et l'écrivain Robert Lalonde, qui signe le Carnet. Ce numéro est illustré par l’artiste multidisciplinaire Lino.
5,50 €
?

Ebook PDF

Ce format de livre numérique est plus adapté aux grands écrans (ordinateur & tablette) qu'aux petits écrans (liseuse et smartphone) car il ne permet pas d'adapter la taille de la police d'écriture.

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Relations. No. 792, Septembre-Octobre 2017”

Fiche technique

Résumé

Dans son numéro de la rentrée, Relations se penche sur la question de l’idéologie transhumaniste. Confiné il y a peu à des cercles d’initiés, le transhumanisme, qui prône notamment l’augmentation de nos capacités physiques et mentales et l’amélioration de l’espèce humaine par le biais des technosciences, voit son influence croître dans la société. De grandes multinationales, mais aussi des fonds publics, subventionnent grassement de nombreuses recherches qui s’y apparentent. Les neuf auteurs de ce dossier fouillé répondent à l’urgence de réfléchir sur ce mouvement et sur cette idéologie ainsi que sur ses conséquences inquiétantes pour la vie et la société. Aussi au sommaire, un débat sur le mouvement étudiant cinq ans après le «Printemps érable» et deux nouveaux chroniqueurs : la poète Denise Desautels qui signe la chronique poétique et l'écrivain Robert Lalonde, qui signe le Carnet. Ce numéro est illustré par l’artiste multidisciplinaire Lino.

Biographie de Éric Poirier

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire