Votre compte

René ou la vie de Chateaubriand


René ou la vie de Chateaubriand, publié pour la première fois en 1938, est l'une des biographies majeures d'André Maurois. Chateaubriand (1768-1848), c'est une vie surabondante et une oeuvre peuplée de chefs d'oeuvres (Génie du christianisme, Mémoires d'Outre-Tombe, Vie de Rancé). "Disciple de Rousseau et ennemi de Robespierre, admirateur de Napoléon et ennemi de Bonaparte, monarchiste et rebelle à ses rois, libéral et ultra, raisonnable et visionnaire" comme l'écrit Maurois, nul n'a mieux aimé la liberté que lui. Il n'y a pas de mystère Chateaubriand, mais il y a un monde Chateaubriand, fait d'idéalisme et de lucidité, d'ambition et de détachement, de passion pour la vie et d'amour de la mort. C'est ce monde qu'André Maurois, avec la finesse psychologique, l'esprit de synthèse et la curiosité qui le caractérisent, nous invite à explorer. Nomade en Amérique et chrétien à Jérusalem, ministre à Berlin et ambassadeur à Rome et à Londres sous la Restauration, le gentilhomme breton fut en exil partout sans jamais se perdre de vue. "Il avait lui-même divisé sa vie en trois parties : le voyageur et le soldat, l'homme de lettres, l'homme d'action". Chateaubriand fut aussi un grand amoureux, on lira ici de belles pages sur Pauline de Beaumont et Juliette Récamier. Quant à l'écrivain, il est immense, par ses vues et sa "hardiesse dans le choix des mots et le ramassé des images". Maurois voit en lui l'annonciateur de Proust. On ne peut plus marcher sur les traces du géant de Combourg sans un détour prolongé par cette biographie essentielle.

Ce livre est classé dans les catégories :

11,99 €
?

Version papier

14,56 €

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “René ou la vie de Chateaubriand”

Fiche technique

Résumé

René ou la vie de Chateaubriand, publié pour la première fois en 1938, est l'une des biographies majeures d'André Maurois. Chateaubriand (1768-1848), c'est une vie surabondante et une oeuvre peuplée de chefs d'oeuvres (Génie du christianisme, Mémoires d'Outre-Tombe, Vie de Rancé). "Disciple de Rousseau et ennemi de Robespierre, admirateur de Napoléon et ennemi de Bonaparte, monarchiste et rebelle à ses rois, libéral et ultra, raisonnable et visionnaire" comme l'écrit Maurois, nul n'a mieux aimé la liberté que lui. Il n'y a pas de mystère Chateaubriand, mais il y a un monde Chateaubriand, fait d'idéalisme et de lucidité, d'ambition et de détachement, de passion pour la vie et d'amour de la mort. C'est ce monde qu'André Maurois, avec la finesse psychologique, l'esprit de synthèse et la curiosité qui le caractérisent, nous invite à explorer. Nomade en Amérique et chrétien à Jérusalem, ministre à Berlin et ambassadeur à Rome et à Londres sous la Restauration, le gentilhomme breton fut en exil partout sans jamais se perdre de vue. "Il avait lui-même divisé sa vie en trois parties : le voyageur et le soldat, l'homme de lettres, l'homme d'action". Chateaubriand fut aussi un grand amoureux, on lira ici de belles pages sur Pauline de Beaumont et Juliette Récamier. Quant à l'écrivain, il est immense, par ses vues et sa "hardiesse dans le choix des mots et le ramassé des images". Maurois voit en lui l'annonciateur de Proust. On ne peut plus marcher sur les traces du géant de Combourg sans un détour prolongé par cette biographie essentielle.

Biographie d’André Maurois

André Maurois (1885-1967) est l’auteur de romans (Climats, Grasset, 1928) et de biographies (René ou la vie de Chateaubriand, Grasset, 1938) qui ont rencontré d’immenses succès. Le plus anglophile des écrivains français du XXe siècle a été élu à l’Académie française en1938.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire