Votre compte

Résistance résonance


Comment éviter l’écueil où le néolibéralisme nous a conduits ? Pour parer aux logiques d’accélération et de croissance, qu’il identifie comme étant à l’origine de l’aliénation contemporaine, le sociologue Harmut Rosa a dessiné une voie, magistrale : un rapport au monde renouvelé. À rebours de l’instrumentalisation que nous impose la société moderne, il nous invite à une relation vivante, responsive. En un mot, à la « résonance », seule en mesure de nous sortir de l’ornière sans violence. Mais ce concept est-il assez puissant pour penser une nécessaire transformation ? La résonance est subversive, mais un renouvellement en profondeur peut-il faire l’économie de la rupture ? Les convivialistes dont les contributions sont ici réunies s’interrogent : comment éduquer les générations futures à un nouveau rapport au monde ? Comment se former pour transformer ? Faut-il entrer en résonance ou en résistance ?

Ce livre est classé dans les catégories :

9,99 €
?

Version papier

15,00 €

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Résistance résonance”

Fiche technique

Résumé

Comment éviter l’écueil où le néolibéralisme nous a conduits ? Pour parer aux logiques d’accélération et de croissance, qu’il identifie comme étant à l’origine de l’aliénation contemporaine, le sociologue Harmut Rosa a dessiné une voie, magistrale : un rapport au monde renouvelé. À rebours de l’instrumentalisation que nous impose la société moderne, il nous invite à une relation vivante, responsive. En un mot, à la « résonance », seule en mesure de nous sortir de l’ornière sans violence. Mais ce concept est-il assez puissant pour penser une nécessaire transformation ? La résonance est subversive, mais un renouvellement en profondeur peut-il faire l’économie de la rupture ? Les convivialistes dont les contributions sont ici réunies s’interrogent : comment éduquer les générations futures à un nouveau rapport au monde ? Comment se former pour transformer ? Faut-il entrer en résonance ou en résistance ?

Biographie de Les convivialistes

Les convivialistes promeuvent une philosophie politique de la vie en commun (de la convivance), un « art de coopérer en s’opposant sans s’entretuer ». Coordonné par Nathanaël Wallenhorst, ce volume réunit les contributions de Renaud Hétier, Jean-Marc Lamarre, Fred Poché et Jean-Yves Robin.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire