Votre compte

Retour assassin


Octobre 1961, l'adjudant Gilbert Bernat vient d'arriver à la gendarmerie de Foix après avoir passé huit années en Algérie. Un multi-homicide vient d'avoir lieu dans une ferme. L'adjudant et son service sont chargés de l'enquête. Entre recherches et problèmes d'intégration, Gilbert ne va pas chômer. Une enquête à l'ancienne, façon Hercule Poirot. "Derrière le médecin , un autre homme grand, maigre, vêtu de gris, du chapeau aux chaussures. Le procureur ? — Ah, voici le fameux algérien ! Alors adjudant, le climat de l'Ariège n'est pas trop dur ?Apparemment tout Foix est au courant de mon arrivée se dit Bernat. Toutefois il ne laisse rien voir de sa réaction et répond : — Bonjour monsieur le procureur, nous avons deux cadavres par ici et une mise en scène des plus surprenantes, même pour un algérien ! Le procureur entre et enlève son chapeau. Bernat ne sait s'il s'agit d'un signe de respect pour les personnes défuntes ou bien de surprise. — Effectivement adjudant, la mise en scène est saisissante. Vous avez une idée de la façon dont ils ont été tués docteur ?"

Ce livre est classé dans les catégories :

3,49 €
?

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Retour assassin”

Fiche technique

  • Auteur : Jordan E Corbel
  • Éditeur : Librinova
  • Date de parution : 15/02/19
  • EAN : 9791026229940
  • Format : ePub
  • Protection : Digital Watermarking

Résumé

Octobre 1961, l'adjudant Gilbert Bernat vient d'arriver à la gendarmerie de Foix après avoir passé huit années en Algérie. Un multi-homicide vient d'avoir lieu dans une ferme. L'adjudant et son service sont chargés de l'enquête. Entre recherches et problèmes d'intégration, Gilbert ne va pas chômer. Une enquête à l'ancienne, façon Hercule Poirot. "Derrière le médecin , un autre homme grand, maigre, vêtu de gris, du chapeau aux chaussures. Le procureur ? — Ah, voici le fameux algérien ! Alors adjudant, le climat de l'Ariège n'est pas trop dur ?Apparemment tout Foix est au courant de mon arrivée se dit Bernat. Toutefois il ne laisse rien voir de sa réaction et répond : — Bonjour monsieur le procureur, nous avons deux cadavres par ici et une mise en scène des plus surprenantes, même pour un algérien ! Le procureur entre et enlève son chapeau. Bernat ne sait s'il s'agit d'un signe de respect pour les personnes défuntes ou bien de surprise. — Effectivement adjudant, la mise en scène est saisissante. Vous avez une idée de la façon dont ils ont été tués docteur ?"

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire