Votre compte

Révisions déchirantes


« Mais d’où sort-il donc, cet André Thirion ? Sa ligne recoupe tout ce qui s’est accompli en politique et en littérature durant un demi-siècle. Au tard de sa vie, cet inconnu nous offre un témoignage irremplaçable sur deux très hautes aventures de ce temps, le surréalisme et le communisme » Gilles Lapouge. « Plutôt militant qu’artiste, il n’était pas assuré de laisser mieux qu’un nom au bas de manifestes. Il vient de prendre une sérieuse option pour le passage à la postérité avec cette autobiographie qui constitue le premier témoignage d’envergure sur des hommes, des événements, une époque que la jeunesse d’aujourd’hui ignore ou mythifie » Maurice Nadeau. « Il ne sera plus possible d’évoquer l’évolution des idées dans le deuxième quart du XXe siècle sans tenir compte du témoignage d’André Thirion. Mais, surtout, dès aujourd’hui, pour chacun de nous, « Révolutionnaires sans révolution » est le récit merveilleusement amusant d’une vie de luttes et d’aventures qui ne trouve son accomplissement que dans ce retour sur elle-même. » Jean d’Ormesson. Voici « Révisions déchirantes », la suite des « Mémoires » d’André Thirion.

Ce livre est classé dans les catégories :

7,49 €
?

Version papier

202,38 €

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Révisions déchirantes”

Fiche technique

Résumé

« Mais d’où sort-il donc, cet André Thirion ? Sa ligne recoupe tout ce qui s’est accompli en politique et en littérature durant un demi-siècle. Au tard de sa vie, cet inconnu nous offre un témoignage irremplaçable sur deux très hautes aventures de ce temps, le surréalisme et le communisme » Gilles Lapouge. « Plutôt militant qu’artiste, il n’était pas assuré de laisser mieux qu’un nom au bas de manifestes. Il vient de prendre une sérieuse option pour le passage à la postérité avec cette autobiographie qui constitue le premier témoignage d’envergure sur des hommes, des événements, une époque que la jeunesse d’aujourd’hui ignore ou mythifie » Maurice Nadeau. « Il ne sera plus possible d’évoquer l’évolution des idées dans le deuxième quart du XXe siècle sans tenir compte du témoignage d’André Thirion. Mais, surtout, dès aujourd’hui, pour chacun de nous, « Révolutionnaires sans révolution » est le récit merveilleusement amusant d’une vie de luttes et d’aventures qui ne trouve son accomplissement que dans ce retour sur elle-même. » Jean d’Ormesson. Voici « Révisions déchirantes », la suite des « Mémoires » d’André Thirion.

Biographie d’André Thirion

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire