Votre compte

Revue des Deux Mondes décembre 2013


La récente élection du pape François donne à la Revue des Deux Mondes l’occasion de faire le point sur trois sujets emblématiques de notre société : l’évolution du catholicisme, la montée de l’islam et la place de la laïcité. Le numéro s’intéresse au cas de la France.

Trois acteurs phares de l’institution prennent la parole : Mgr Poupard, Mgr Dagenset Mgr Vingt-Trois. Pour Mgr Poupard, l’Église ne cesse de relever les défis que semble lui opposer chaque changement historique ; elle se trouve au XXIesiècle dans une situation comparable à celle qu’elle connut au temps d’Augustin. Après avoir affirmé l’importance capitale du dialogue entre l’Égliseet les différentes cultures, le cardinal explique le rôle du chrétien qui a toujours vocation à animer le monde et donc à sortir de la sphère du privé. Selon Mgr Dagens, lorsque le christianisme est écrasé politiquement, il rayonne culturellement et spirituellement : le phénomène se remarque lors de la Révolution française, au début du XXesiècle et de nos jours ; le cardinal en tient pour preuve les nombreuses conversions chrétiennes. Les problèmes que rencontrent la France à l’égard des différentes religions et notamment l’islam, résultent d’après lui d’un manque d’éducation ; la violence s’endiguera par la connaissance et par un travail de réflexion ; il est donc urgent d’entrer dans un dialogue constructif. Pour Michèle Tribalat, l’absence de données régulières pour mesurer la croissance du nombre de musulmans et l’évolution de leurs comportements en France a laissé le champ libre aux discours les plus divers. La démographe fait le point à partir d’une enquête parue en 2008. Dans une conversation avec Alain-Gérard Slama, Mgr Vingt-Trois insiste sur la séparation entre le politique et le religieux. Les Français ne discutent pas assez, regrette le cardinal , et ont malheureusement tendance à transformer toute question religieuse en guerre de religions. Contrairement à ce que laissent entendre les médias, les religions peuvent coexister pacifiquement dans une société ; le combat laïc joue en la matière à contre-emploi : promouvoir la laïcité ne signifie pas rejeter le religieux. Un travail de fond doit être engagé à l’école. Enfin Clémence Lalautpartage sa lecture du second volume de la Fable mystique, récemment paru chez Gallimard. Elle explique comment Michel de Certeau pensa le monde à travers son expérience propre d’historien de la mystique.


Également au sommaire, une réflexion sur Edward Snowden par Thomas Gomartet une description du pouvoir américain vu à travers son cinéma par Walid Fouque.

Ce livre est classé dans les catégories :

9,99 €
?
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Revue des Deux Mondes décembre 2013”

Fiche technique

Résumé

La récente élection du pape François donne à la Revue des Deux Mondes l’occasion de faire le point sur trois sujets emblématiques de notre société : l’évolution du catholicisme, la montée de l’islam et la place de la laïcité. Le numéro s’intéresse au cas de la France.

Trois acteurs phares de l’institution prennent la parole : Mgr Poupard, Mgr Dagenset Mgr Vingt-Trois. Pour Mgr Poupard, l’Église ne cesse de relever les défis que semble lui opposer chaque changement historique ; elle se trouve au XXIesiècle dans une situation comparable à celle qu’elle connut au temps d’Augustin. Après avoir affirmé l’importance capitale du dialogue entre l’Égliseet les différentes cultures, le cardinal explique le rôle du chrétien qui a toujours vocation à animer le monde et donc à sortir de la sphère du privé. Selon Mgr Dagens, lorsque le christianisme est écrasé politiquement, il rayonne culturellement et spirituellement : le phénomène se remarque lors de la Révolution française, au début du XXesiècle et de nos jours ; le cardinal en tient pour preuve les nombreuses conversions chrétiennes. Les problèmes que rencontrent la France à l’égard des différentes religions et notamment l’islam, résultent d’après lui d’un manque d’éducation ; la violence s’endiguera par la connaissance et par un travail de réflexion ; il est donc urgent d’entrer dans un dialogue constructif. Pour Michèle Tribalat, l’absence de données régulières pour mesurer la croissance du nombre de musulmans et l’évolution de leurs comportements en France a laissé le champ libre aux discours les plus divers. La démographe fait le point à partir d’une enquête parue en 2008. Dans une conversation avec Alain-Gérard Slama, Mgr Vingt-Trois insiste sur la séparation entre le politique et le religieux. Les Français ne discutent pas assez, regrette le cardinal , et ont malheureusement tendance à transformer toute question religieuse en guerre de religions. Contrairement à ce que laissent entendre les médias, les religions peuvent coexister pacifiquement dans une société ; le combat laïc joue en la matière à contre-emploi : promouvoir la laïcité ne signifie pas rejeter le religieux. Un travail de fond doit être engagé à l’école. Enfin Clémence Lalautpartage sa lecture du second volume de la Fable mystique, récemment paru chez Gallimard. Elle explique comment Michel de Certeau pensa le monde à travers son expérience propre d’historien de la mystique.


Également au sommaire, une réflexion sur Edward Snowden par Thomas Gomartet une description du pouvoir américain vu à travers son cinéma par Walid Fouque.

Biographie de Michel Crépu

Michel Crépu, directeur de la Revue des deux Mondes, essayiste, est l'auteur, entre autres du Tombeau de Bossuet (Grasset, 1997, Prix Fémina de l'essai et grand prix de la critique de l'Académie française), La confusion des lettres (Grasset, 1999), et un roman, Quartier général (Grasset, 2004).

Etablissement d'enseignement supérieur et de recherche, il allie la culture et l'excellence scientifique à la tradition et à l'humanisme.

200 ans d'enseignement et de recherche

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire