Votre compte

Revue des Deux Mondes octobre 2018


Dossier 1 – Les racines de l’islamo-gauchisme
→ Entretien avec Jacques Julliard. « L’islamo-gauchisme, c’est la haine de l’identité française »
Jacques Julliard raconte la genèse du mouvement islamo-gauchiste, ses accointances avec l’islamisme anti-occidental et sa dérive idéologique. L’historien qualifie cette haine de la France, sans cesse renvoyée à son passé colonialiste, de néo-vichysme.

→ Pour une brève histoire de l’islamo-gauchisme par Christophe Bourseiller
Christophe Bourseiller décrit les relations entre les groupes révolutionnaires et les islamistes qui se cristallisent, pour lui, avec les attentats du 11 septembre 2011 : marxistes ou trotskistes ont alors stigmatisé non les terroristes mais l’islamophobie.

→ Pleneliser par Michel Onfray
Michel Onfray décrypte le livre d’Edwy Plenel, Pour les musulmans (La Découverte, 2014), dans lequel on ne trouve jamais les mots Mahomet, charia, Coran, djihad...

→ De quoi l’islamo-gauchisme est-il le nom ? par Raphaël Liogier
Désigné comme islamo-gauchiste, Raphaël Liogier montre comment la formule, devenue fourre-tout, sert à disqualifier l’ennemi dans le débat d’idées.

→ Les faiblesses du syndicalisme au miroir du fait religieux au travail par Denis Maillard
Syndicalisme et religion entretiennent des liens anciens. D’opposition au début du XXe siècle, ils sont devenus de connivence dans les années quatre-vingt avec l’islam. Denis Maillard retrace ce virement.

Et aussi Laurent Bouvet, Alain Minc, Didier Leschi et Jean-Claude Michéa

Dossier 2 – Brésil
→ Entretien avec Fernando Henrique Cardoso. « Toutes les démocraties représentatives sont en crise »
Président du Brésil de 1995 à 2003, Fernando Henrique Cardoso porte un regard lucide et inquiétant sur son pays à la veille des élections présidentielles (octobre 2018).

Et aussi Sébastien Lapaque et Annick Steta.

Littérature
→ Inédit. La femme qui a changé le monde par Thomas B. Reverdy
Thomas B. Reverdy se remémore les années quatre-vingt, époque où une révolution était en marche.

Ce livre est classé dans les catégories :

9,99 €
?

Version papier

15,00 €

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Revue des Deux Mondes octobre 2018”

Fiche technique

Résumé

Dossier 1 – Les racines de l’islamo-gauchisme
→ Entretien avec Jacques Julliard. « L’islamo-gauchisme, c’est la haine de l’identité française »
Jacques Julliard raconte la genèse du mouvement islamo-gauchiste, ses accointances avec l’islamisme anti-occidental et sa dérive idéologique. L’historien qualifie cette haine de la France, sans cesse renvoyée à son passé colonialiste, de néo-vichysme.

→ Pour une brève histoire de l’islamo-gauchisme par Christophe Bourseiller
Christophe Bourseiller décrit les relations entre les groupes révolutionnaires et les islamistes qui se cristallisent, pour lui, avec les attentats du 11 septembre 2011 : marxistes ou trotskistes ont alors stigmatisé non les terroristes mais l’islamophobie.

→ Pleneliser par Michel Onfray
Michel Onfray décrypte le livre d’Edwy Plenel, Pour les musulmans (La Découverte, 2014), dans lequel on ne trouve jamais les mots Mahomet, charia, Coran, djihad...

→ De quoi l’islamo-gauchisme est-il le nom ? par Raphaël Liogier
Désigné comme islamo-gauchiste, Raphaël Liogier montre comment la formule, devenue fourre-tout, sert à disqualifier l’ennemi dans le débat d’idées.

→ Les faiblesses du syndicalisme au miroir du fait religieux au travail par Denis Maillard
Syndicalisme et religion entretiennent des liens anciens. D’opposition au début du XXe siècle, ils sont devenus de connivence dans les années quatre-vingt avec l’islam. Denis Maillard retrace ce virement.

Et aussi Laurent Bouvet, Alain Minc, Didier Leschi et Jean-Claude Michéa

Dossier 2 – Brésil
→ Entretien avec Fernando Henrique Cardoso. « Toutes les démocraties représentatives sont en crise »
Président du Brésil de 1995 à 2003, Fernando Henrique Cardoso porte un regard lucide et inquiétant sur son pays à la veille des élections présidentielles (octobre 2018).

Et aussi Sébastien Lapaque et Annick Steta.

Littérature
→ Inédit. La femme qui a changé le monde par Thomas B. Reverdy
Thomas B. Reverdy se remémore les années quatre-vingt, époque où une révolution était en marche.

Biographie de Jean-Luc Macia

Richard Millet est écrivain. Il est l’auteur de nombreux ouvrages dont, en 2014, Le Corps politique de Gérard Depardieu (Pierre-Guillaume de Roux) et Sibelius, Les Cygnes et le Silence (Gallimard).

Patrick Kéchichian est né à Paris en 1951. Il est journaliste, critique littéraire et écrivain.

Frédéric Barbier, Docteur en histoire et Docteur d’État ès-lettres, est directeur d’études à l’École des hautes études et directeur de recherches au CNRS (ENS Ulm). Membre de l’USIAS à Strasbourg, il est par ailleurs rédacteur en chef de Histoire et civilisation du livre : revue internationale. Il a notamment publié, chez Armand Colin, Histoire du livre, Le rêve grec de Monsieur de Choiseul. Les voyages d’un Européen des Lumières et, avec Catherine Bertho Lavenir, Histoire des médias.

Professeur de littérature française du XVIIIe siècle à l'Université Paris IV-Sorbonne, Michel Delon est un spécialiste du siècle des Lumières (en particulier de l'histoire des idées et de la littérature libertine) qu'il a décrit pendant des années dans Le Magazine Littéraire et continue de décrire dans diverses autres revues.
Il est l'auteur de nombreux ouvrages sur cette époque, dont L'invention du boudoir, et l'éditeur, notamment, du Dictionnaire européen des Lumières (1997), des OEuvres de Sade et des Contes et romans de Diderot dans la « Bibliothèque de la Pléiade ». Il a publié chez Albin Michel Le Principe de la délicatesse (2011) et Diderot, cul par-dessus tête (2013), pour lequel il a reçu le Prix littéraire Paris-Liège.


Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire