Votre compte

Romain Gary s'en va-t-en guerre


Avant d’inventer Émile Ajar, Romain Gary s’est inventé un père. Bâtissant sa légende, l’écrivain a laissé entendre que ce père imaginaire était Ivan Mosjoukine, l’acteur russe le plus célèbre de son temps. La réalité n’a rien de ce conte de fées. Drame familial balayé par l’Histoire et fable onirique, Romain Gary s’en va-t-en guerre restitue l’enfance de Gary et la figure du père absent. Avec une émotion poignante, le roman retrace vingt-quatre heures de la vie du jeune Romain, une journée où bascule son existence. Après Les derniers jours de Stefan Zweig et Le cas Eduard Einstein, Laurent Seksik poursuit magistralement cette quête de vérité des personnages pour éclairer le mystère d’un écrivain, zones d’ombre et genèse d’un créateur, dans une histoire de génie, de ténèbres et d’amour.

Ce livre est classé dans les catégories :

7,49 €
?

Version papier

21,20 €

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Romain Gary s'en va-t-en guerre”

Fiche technique

Résumé

Avant d’inventer Émile Ajar, Romain Gary s’est inventé un père. Bâtissant sa légende, l’écrivain a laissé entendre que ce père imaginaire était Ivan Mosjoukine, l’acteur russe le plus célèbre de son temps. La réalité n’a rien de ce conte de fées. Drame familial balayé par l’Histoire et fable onirique, Romain Gary s’en va-t-en guerre restitue l’enfance de Gary et la figure du père absent. Avec une émotion poignante, le roman retrace vingt-quatre heures de la vie du jeune Romain, une journée où bascule son existence. Après Les derniers jours de Stefan Zweig et Le cas Eduard Einstein, Laurent Seksik poursuit magistralement cette quête de vérité des personnages pour éclairer le mystère d’un écrivain, zones d’ombre et genèse d’un créateur, dans une histoire de génie, de ténèbres et d’amour.

Biographie de Laurent Seksik

Né en 1962, Laurent Seksik est médecin et écrivain. En une dizaine d'années, il a publié une biographie d'Albert Einstein et quatre romans. Il a lui-même réalisé chez Casterman l'adaptation de l'un d'entre eux, Les derniers jours de Stefan Zweig (Flammarion), en collaboration avec le dessinateur Guillaume Sorel.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire