Votre compte

Sans relâche


Nous sommes en décembre 1815 et les consignes d’Adam Bolitho sont sans équivoque. En tant que capitaine de la frégate Le Sans-Pareil, il doit se rendre de toute urgence à Freetown, capitale de la Sierra Leone, pour prêter main-forte à l’officier de l’escadron actuellement en poste. Mais tous les efforts de la marine anglaise pour juguler la florissante et lucrative traite des Noirs pratiquée par des « pirates barbaresques » sont entravés par l’indifférence d’un gouvernement plus occupé par son vieil ennemi français et par les menaces du dey d’Alger, qui ne présagent rien de bon.

Pour Adam, aussi, il n’y a pas de place pour la paix. Toujours esseulé, toujours aussi inconsolable depuis la perte de Zénoria, peiné par l’éloignement de Lady Catherine Somervell, désormais maîtresse de Lord Sillitoe, retrouvera-t-il l’apaisement dans les bras de Lowenna ?

7,99 €
?
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Sans relâche”

Fiche technique

Résumé

Nous sommes en décembre 1815 et les consignes d’Adam Bolitho sont sans équivoque. En tant que capitaine de la frégate Le Sans-Pareil, il doit se rendre de toute urgence à Freetown, capitale de la Sierra Leone, pour prêter main-forte à l’officier de l’escadron actuellement en poste. Mais tous les efforts de la marine anglaise pour juguler la florissante et lucrative traite des Noirs pratiquée par des « pirates barbaresques » sont entravés par l’indifférence d’un gouvernement plus occupé par son vieil ennemi français et par les menaces du dey d’Alger, qui ne présagent rien de bon.

Pour Adam, aussi, il n’y a pas de place pour la paix. Toujours esseulé, toujours aussi inconsolable depuis la perte de Zénoria, peiné par l’éloignement de Lady Catherine Somervell, désormais maîtresse de Lord Sillitoe, retrouvera-t-il l’apaisement dans les bras de Lowenna ?

Biographie d’Alexander Kent

Né en Angleterre en 1924, Douglas Reeman s'engage à seize ans dans la Royal Navy, au sein de laquelle il sert durant la Seconde Guerre mondiale en Atlantique et en Méditerranée. En 1968, il entame la célèbre saga dédiée au Capitaine Bolitho, qu’il signe du nom de l’un de ses camarades mort au combat. Le New York Times l'a consacré « maître incontesté du roman d’aventures maritimes ».

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire