Votre compte

Scène


Si l’homme est bien « l’existant qui présente », alors il lui aura fallu inventer les outils et les formes de cette présentation : le langage, le dialogue, la représentation. Mais quels sont les enchaînements et les limites de ces formes ? Et comment le théâtre, qui les rassemble, peut-il, via l’espacement de la scène, ne pas les trahir ? Ce sont ces questions qui trament les deux dialogues ici reproduits : Scène, qui fut publié en 1992 dans la Nouvelle revue de Psychanalyse, et Dialogue sur le dialogue, qui date de 2004 et qui en fut le prolongement. Deux moments de haute intensité du travail en commun mené par les deux philosophes.

Ce livre est classé dans les catégories :

7,99 €
?

Version papier

8,00 €

Ebook PDF

Ce format de livre numérique est plus adapté aux grands écrans (ordinateur & tablette) qu'aux petits écrans (liseuse et smartphone) car il ne permet pas d'adapter la taille de la police d'écriture.

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Scène”

Fiche technique

Résumé

Si l’homme est bien « l’existant qui présente », alors il lui aura fallu inventer les outils et les formes de cette présentation : le langage, le dialogue, la représentation. Mais quels sont les enchaînements et les limites de ces formes ? Et comment le théâtre, qui les rassemble, peut-il, via l’espacement de la scène, ne pas les trahir ? Ce sont ces questions qui trament les deux dialogues ici reproduits : Scène, qui fut publié en 1992 dans la Nouvelle revue de Psychanalyse, et Dialogue sur le dialogue, qui date de 2004 et qui en fut le prolongement. Deux moments de haute intensité du travail en commun mené par les deux philosophes.

Biographie de Philippe Lacoue-Labarthe

Philippe Lacoue-Labarthe est né en 1940. Agrégé de philosophie, il a été influencé par, et a écrit énormément sur, Martin Heidegger, Jacques Derrida, Jacques Lacan, le romantisme allemand, Paul Celan, Mallarmé et la déconstruction. Il a également traduit en français nombre d’œuvres de Martin Heidegger, Paul Celan, Friedrich Nietzsche, Friedrich Hölderlin et Walter Benjamin. En 1980, il a organisé avec Jean-Luc Nancy une conférence sur Derrida à Cerisy-La-Salle, baptisée d'après l'article Les fins de l'homme de Derrida (1968). À la suite de cette conférence et à la demande de Derrida, ils fondent le Centre Recherche Philosophique sur le Politique en novembre 1980. Ce centre demeura actif pendant quatre années, fournissant des voies alternatives d'enquête à l'approche empirique des sciences politiques. Philippe Lacoue-Labarthe a enseigné la philosophie et l'esthétique à l'Université de Strasbourg. Il a également dirigé la collection Détroits chez Christian Bourgois Editeur. Philippe Lacoue-Labarthe est mort le 28 janvier 2007 à Paris. Né à Bordeaux en 1940, Jean-Luc Nancy est philosophe. Il est très influencé par l’œuvre de Jacques Derrida dont il fut l’élève avant de devenir l’ami. Il appartient au courant des penseurs post-modernes. En 1968, professeur de philosophie à l'université de Strasbourg (il y enseignera jusqu'en 2004), il fait la connaissance de Philippe Lacoue-Labarthe avec lequel il écrira plusieurs livres, dont L'absolu littéraire et Le Mythe nazi. Il est membre du Conseil national des universités, section philosophie.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire