Votre compte

Séquences. No. 288, Janvier-Février 2014


Séquences inaugure, à l’orée de sa 60e année, une édition désormais tout en couleurs. Élégante et digne façon de célébrer l’œuvre de Federico Fellini, dont la vie et les films sont analysés et commentés dans un riche dossier de dix-huit pages. Un hommage à Michel Brault, disparu en septembre 2013, trouve aussi une place dans ce numéro. Plusieurs entrevues essaiment la section « Gros plan », dont celle avec Atom Egoyan pour son plus récent film Devil’s Knot, un drame labyrinthique puissant présenté lors du dernier FNC. Puis, la jeune réalisatrice Rebecca Zlotowski nous parle de son deuxième opus Grand Central, tandis que Tahar Rahim, tête d’affiche du film avec Léa Seydoux, expose sa vision des personnages qu’il a incarné depuis sa révélation dans Un prophète (J. Audiard) en 2009.
3,53 €
?

Ebook PDF

Ce format de livre numérique est plus adapté aux grands écrans (ordinateur & tablette) qu'aux petits écrans (liseuse et smartphone) car il ne permet pas d'adapter la taille de la police d'écriture.

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Séquences. No. 288, Janvier-Février 2014”

Fiche technique

Résumé

Séquences inaugure, à l’orée de sa 60e année, une édition désormais tout en couleurs. Élégante et digne façon de célébrer l’œuvre de Federico Fellini, dont la vie et les films sont analysés et commentés dans un riche dossier de dix-huit pages. Un hommage à Michel Brault, disparu en septembre 2013, trouve aussi une place dans ce numéro. Plusieurs entrevues essaiment la section « Gros plan », dont celle avec Atom Egoyan pour son plus récent film Devil’s Knot, un drame labyrinthique puissant présenté lors du dernier FNC. Puis, la jeune réalisatrice Rebecca Zlotowski nous parle de son deuxième opus Grand Central, tandis que Tahar Rahim, tête d’affiche du film avec Léa Seydoux, expose sa vision des personnages qu’il a incarné depuis sa révélation dans Un prophète (J. Audiard) en 2009.

Biographie de Élie Castiel

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire