Votre compte

Sexe, amour et pouvoir


Ce n’étaient jadis que bavardage, ragots ou affaires de mœurs. Non, il n’y avait rien de pourri au royaume du savoir! Pour maintenir l’ordre social, il fallait taire le harcèlement et les agressions, ne pas nommer le boys club, en être complice. Or des féministes ont rompu la digue, et ce livre nous arrive porté par cette vague de dénonciations spectaculaires. Étudiantes et professeures se penchent ici sur une histoire aussi ancienne que taboue: la relation entre désir et pédagogie. Quel est le rapport entre professeur.e.s et étudiantes, et qu’arrive-t-il lorsque la séduction s’en mêle? Quelles histoires cette relation raconte-t-elle, pervertit-elle ou permet-elle d’inventer? Ce livre ne prétend pas trancher la question du sexe, de l’amour et du pouvoir au sein des universités. Il en montre plutôt la complexité, tout en convoquant la communauté universitaire à une résistance féministe solidaire.

Ce livre est classé dans les catégories :

10,99 €
?

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Sexe, amour et pouvoir”

Fiche technique

Résumé

Ce n’étaient jadis que bavardage, ragots ou affaires de mœurs. Non, il n’y avait rien de pourri au royaume du savoir! Pour maintenir l’ordre social, il fallait taire le harcèlement et les agressions, ne pas nommer le boys club, en être complice. Or des féministes ont rompu la digue, et ce livre nous arrive porté par cette vague de dénonciations spectaculaires. Étudiantes et professeures se penchent ici sur une histoire aussi ancienne que taboue: la relation entre désir et pédagogie. Quel est le rapport entre professeur.e.s et étudiantes, et qu’arrive-t-il lorsque la séduction s’en mêle? Quelles histoires cette relation raconte-t-elle, pervertit-elle ou permet-elle d’inventer? Ce livre ne prétend pas trancher la question du sexe, de l’amour et du pouvoir au sein des universités. Il en montre plutôt la complexité, tout en convoquant la communauté universitaire à une résistance féministe solidaire.

Biographie de Martine Delvaux

Martine Delvaux est professeure de littérature des femmes et de théories féministes au Département d’Études littéraires de l’Université du Québec à Montréal. Romancière et essayiste, elle a récemment publié Les filles en série. Des Barbies aux Pussy Riot (Remue-ménage, 2013) ainsi que Nan Goldin. Guerrière et gorgone (Héliotrope, 2014). Valérie Lebrun poursuit un doctorat en études littéraires et une concentration en études féministes à l’UQAM. Sa thèse porte sur la lettre d’amour comme dispositif féministe dans la littérature contemporaine. Laurence Pelletier est doctorante en études littéraires à l’UQAM. Ses travaux s’intéressent à la question des discours et des politiques de représentation de la féminité et du corps féminin.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire