Votre compte

Si j'avais su que tu deviendrais si belle, je ne t'aurais jamais laissée partir

Sarah TARDY (translator)


" Souviens-toi : ne rêve pas ta vie, vis tes rêves. "
Depuis sa rue de Comanche Street, à Long Island, Katie Hanson fait partie de cette jeunesse qui regarde de loin le rêve américain. Alors qu'en 1972 commence son dix-huitième été, que les soirées rallongent, que les rues et la plage s'animent, elle a le sentiment que sa vie reste en suspens. Ses pensées sont ailleurs, tournées vers sa mère qui l'a abandonnée, et vers Luke qu'elle aime secrètement et qui revient, transformé, de deux ans au Vietnam.
Entre les confidences de ses meilleures amies et les soirées au bar de l'hôtel Starlight où le jukebox entonne les classiques de l'époque, il y a pourtant de quoi la divertir. Mitch, vétéran à la jambe de bois qui noie son traumatisme dans l'alcool, y a élu domicile. Tous deux se lient d'amitié. Sous la chaleur écrasante et moite, le temps semble suspendu et propice à la réflexion sur la route à prendre, sur ceux qui nous entourent et que l'on va quitter.
Avec toute sa fragilité et sa fantaisie, Katie porte à bout de bras ce roman poétique et émouvant qui évoque ces vieux Polaroïd aux couleurs défraîchies que l'on regarde avec nostalgie et tendresse.

Ce livre est classé dans les catégories :

9,99 €
?

Version papier

5,40 €

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Si j'avais su que tu deviendrais si belle, je ne t'aurais jamais laissée partir”

Fiche technique

  • Auteur : Judy CHICUREL
  • translator : Sarah TARDY
  • Éditeur : Nil
  • Date de parution : 16/03/17
  • EAN : 9782841119349
  • Format : ePub
  • Protection : Digital Watermarking

Résumé

" Souviens-toi : ne rêve pas ta vie, vis tes rêves. "
Depuis sa rue de Comanche Street, à Long Island, Katie Hanson fait partie de cette jeunesse qui regarde de loin le rêve américain. Alors qu'en 1972 commence son dix-huitième été, que les soirées rallongent, que les rues et la plage s'animent, elle a le sentiment que sa vie reste en suspens. Ses pensées sont ailleurs, tournées vers sa mère qui l'a abandonnée, et vers Luke qu'elle aime secrètement et qui revient, transformé, de deux ans au Vietnam.
Entre les confidences de ses meilleures amies et les soirées au bar de l'hôtel Starlight où le jukebox entonne les classiques de l'époque, il y a pourtant de quoi la divertir. Mitch, vétéran à la jambe de bois qui noie son traumatisme dans l'alcool, y a élu domicile. Tous deux se lient d'amitié. Sous la chaleur écrasante et moite, le temps semble suspendu et propice à la réflexion sur la route à prendre, sur ceux qui nous entourent et que l'on va quitter.
Avec toute sa fragilité et sa fantaisie, Katie porte à bout de bras ce roman poétique et émouvant qui évoque ces vieux Polaroïd aux couleurs défraîchies que l'on regarde avec nostalgie et tendresse.

Biographie de Judy CHICUREL

Judy Chicurel écrit pour de nombreuses revues dont Granta et collabore souvent avec The New York Times et Newsday, entre autres. Dramaturge, ses pièces sont jouées à New York et elle est très impliquée dans la scène théâtrale new-yorkaise. Si j'avais su que tu deviendrais si belle, je ne t'aurais jamais laissée partir est son premier roman. Elle vit à Brooklyn.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire