Votre compte

Si près, si loin, les oies blanches


Tout au long de ce livre, deux pistes se croisent au fil des lieux, des époques et des saisons : celle des grandes oies blanches et celle des gens qui les ont admirées, convoitées. Sur la toile de fond des cycles naturels, la halte immémoriale des oies en bordure du Saint-Laurent devient ainsi le germe d’une réflexion sur les liens entre les humains et les animaux, sur le territoire et le vivre-ensemble, sur la liberté, la solidarité et la détermination. Si près, si loin, les oies semblent nous livrer un message… Dans leur sillage, s’ouvrent nos propres routes migratoires… «Au fond, je n’avais peut-être pas la vraie patience de l’oiseleur, mais je me suis prêté au jeu avec ferveur, au point où mon regard sur toute chose en a été transformé. »

Ce livre est classé dans les catégories :

16,99 €
?

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Si près, si loin, les oies blanches”

Fiche technique

  • Auteur : Gérald Baril
  • Éditeur : Éditions XYZ
  • Date de parution : 10/06/20
  • EAN : 9782897722326
  • Format : ePub
  • Nombre de pages: 312
  • Protection : Digital Watermarking

Résumé

Tout au long de ce livre, deux pistes se croisent au fil des lieux, des époques et des saisons : celle des grandes oies blanches et celle des gens qui les ont admirées, convoitées. Sur la toile de fond des cycles naturels, la halte immémoriale des oies en bordure du Saint-Laurent devient ainsi le germe d’une réflexion sur les liens entre les humains et les animaux, sur le territoire et le vivre-ensemble, sur la liberté, la solidarité et la détermination. Si près, si loin, les oies semblent nous livrer un message… Dans leur sillage, s’ouvrent nos propres routes migratoires… «Au fond, je n’avais peut-être pas la vraie patience de l’oiseleur, mais je me suis prêté au jeu avec ferveur, au point où mon regard sur toute chose en a été transformé. »

Biographie de Gérald Baril

Gérald Baril a été journaliste, rédacteur publicitaire, communicateur scientifique et chercheur. Détenteur d'un doctorat en anthropologie culturelle, il est l'auteur de nombreuses publications, dont le Dicomode. Dictionnaire de la mode au Québec de 1900 à nos jours (Fides, 2004), et, en collaboration avec Marc Choko et Paul Bourassa, Le design au Québec (Éditions de l'Homme, 2003). En 2015, il recevait la bourse Jean-Pierre-Guay-Caisse de la culture, décernée par l'Union des écrivaines et des écrivains québécois (UNEQ), pour son projet d'essai littéraire inspiré par l'escale migratoire des grandes oies blanches en bordure du Saint-Laurent. Comme traducteur, on lui doit les versions françaises des essais Against Autonomy, de la philosophe étatsunienne Sarah Conly (Contre l'autonomie, PUL, 2014), et The Right to Be Cold, de la femme politique et militante inuite Sheila Watt-Cloutier (Le droit au froid, Écosociété, 2019). Auteur de commentaires et d'articles dans le magazine littéraire Nuit Blanche de 1988 à 1998, il y collabore à nouveau régulièrement depuis 2015. 

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire