Votre compte

Sites publics, lieux communs


La construction et l'aménagement de sites publics - en particulier les places et les parcs - participent à la constitution d'identités communes en s'inscrivant dans l'espace vécu et quotidien des groupes et des habitants. Les mobilités urbaines, comme la diversité des sites et de leur thématique, limitent cependant l'emprise univoque des lieux et amènent chacun à chercher sa place, de place en place... Lieux de vie mais aussi lieux d'histoire, de discours et d'énonciation, les places et les parcs se donnent à vivre, à voir et à analyser. Cet ouvrage, résultant de recherches menées par les équipes de la Maison des Sciences de l'Homme d'Aquitaine (MSHA) en relation avec des universités québécoises, propose des lectures croisées sur les jeux de perspective, l'actualisation des contextes et les appropriations territoriales des places et parcs des villes québécoises, surtout Québec et Montréal. Ces lectures prennent un relief particulier en raison des questions identitaires du Québec mais sont largement transposables à l'ensemble des sites publics des villes en général.

Ce livre est classé dans les catégories :

10,99 €
?

Version papier

106,59 €

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Sites publics, lieux communs”

Fiche technique

Résumé

La construction et l'aménagement de sites publics - en particulier les places et les parcs - participent à la constitution d'identités communes en s'inscrivant dans l'espace vécu et quotidien des groupes et des habitants. Les mobilités urbaines, comme la diversité des sites et de leur thématique, limitent cependant l'emprise univoque des lieux et amènent chacun à chercher sa place, de place en place... Lieux de vie mais aussi lieux d'histoire, de discours et d'énonciation, les places et les parcs se donnent à vivre, à voir et à analyser. Cet ouvrage, résultant de recherches menées par les équipes de la Maison des Sciences de l'Homme d'Aquitaine (MSHA) en relation avec des universités québécoises, propose des lectures croisées sur les jeux de perspective, l'actualisation des contextes et les appropriations territoriales des places et parcs des villes québécoises, surtout Québec et Montréal. Ces lectures prennent un relief particulier en raison des questions identitaires du Québec mais sont largement transposables à l'ensemble des sites publics des villes en général.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire