Votre compte

Sociologie et société québécoise. Présences de Guy Rocher


Suivre l’itinéraire universitaire et politique de Guy Rocher, c’est littéralement refaire l’histoire du Québec de la dernière moitié du siècle dernier. Qu’on ne s’étonne donc pas que cet ouvrage aborde tout autant l’œuvre du sociologue que, plus largement, les boule ver sements d’une société confrontée aux défis incessants de sa modernisation. Si les témoignages nous font pénétrer dans l’intimité de l’homme et du citoyen, les analyses signées par des professeurs de renom nous dévoilent, sous un jour neuf, le paysage social, politique et scientifique du Québec. Écrits à partir de perspectives disciplinaires les plus diverses (science politique, droit, sociologie, histoire, etc.), les textes qui composent cet ouvrage nous permettent de mieux comprendre, non seulement l’évolution globale de la société québécoise, mais les enjeux bien contemporains que l’histoire a légués en héritage à la génération présente. Guy Rocher est né à Berthierville en 1924. Ses études classiques ter mi nées, il joint les rangs de la Jeunesse étudiante catholique. Il fait par la suite ses études en sciences sociales à l’Université Laval avec le père Georges-Henri Lévesque et son doctorat en sociologie à l’Université Harvard sous la direction de Talcott Parsons. À son retour, il enseigne la sociologie d’abord à l’Université Laval puis, en 1960, il accepte le poste de directeur du Département de sociologie à l’Université de Montréal, dont il est toujours membre du corps professoral. Depuis 1983, il est aussi chercheur au Centre de recherche en droit public de cette même université. Il a été membre de la commission Parent (1961-1966), sous-ministre au Développement culturel (1977-1979) et au ministère du Développement social (1981-1983) du Gouvernement du Québec. Il est récipiendaire de plusieurs prix académiques, dont le prix Marcel-Vincent, le prix Léon-Gérin, le prix Molson, et le prix William Davidson de la Société royale du Canada, dont il est membre depuis 1974. Son ouvrage Introduction à la sociologie générale (1968) a été traduit en plusieurs langues et est encore aujourd’hui un livre de référence majeur pour l’enseignement de la sociologie.

Ce livre est classé dans les catégories :

14,99 €
?

Version papier

31,00 €

Ebook PDF

Ce format de livre numérique est plus adapté aux grands écrans (ordinateur & tablette) qu'aux petits écrans (liseuse et smartphone) car il ne permet pas d'adapter la taille de la police d'écriture.

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Sociologie et société québécoise. Présences de Guy Rocher”

Fiche technique

Résumé

Suivre l’itinéraire universitaire et politique de Guy Rocher, c’est littéralement refaire l’histoire du Québec de la dernière moitié du siècle dernier. Qu’on ne s’étonne donc pas que cet ouvrage aborde tout autant l’œuvre du sociologue que, plus largement, les boule ver sements d’une société confrontée aux défis incessants de sa modernisation. Si les témoignages nous font pénétrer dans l’intimité de l’homme et du citoyen, les analyses signées par des professeurs de renom nous dévoilent, sous un jour neuf, le paysage social, politique et scientifique du Québec. Écrits à partir de perspectives disciplinaires les plus diverses (science politique, droit, sociologie, histoire, etc.), les textes qui composent cet ouvrage nous permettent de mieux comprendre, non seulement l’évolution globale de la société québécoise, mais les enjeux bien contemporains que l’histoire a légués en héritage à la génération présente. Guy Rocher est né à Berthierville en 1924. Ses études classiques ter mi nées, il joint les rangs de la Jeunesse étudiante catholique. Il fait par la suite ses études en sciences sociales à l’Université Laval avec le père Georges-Henri Lévesque et son doctorat en sociologie à l’Université Harvard sous la direction de Talcott Parsons. À son retour, il enseigne la sociologie d’abord à l’Université Laval puis, en 1960, il accepte le poste de directeur du Département de sociologie à l’Université de Montréal, dont il est toujours membre du corps professoral. Depuis 1983, il est aussi chercheur au Centre de recherche en droit public de cette même université. Il a été membre de la commission Parent (1961-1966), sous-ministre au Développement culturel (1977-1979) et au ministère du Développement social (1981-1983) du Gouvernement du Québec. Il est récipiendaire de plusieurs prix académiques, dont le prix Marcel-Vincent, le prix Léon-Gérin, le prix Molson, et le prix William Davidson de la Société royale du Canada, dont il est membre depuis 1974. Son ouvrage Introduction à la sociologie générale (1968) a été traduit en plusieurs langues et est encore aujourd’hui un livre de référence majeur pour l’enseignement de la sociologie.

Biographie de Saint-Pierre, Céline et Jean-Philippe Warren

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire