Votre compte

Sociologie et sociétés. Vol. 50 No. 1, Printemps 2018


La solitude a récemment fait son entrée en politique : un premier « ministère de la solitude » a été créé au Royaume-Uni en 2018, suivi, quelques semaines plus tard, d’une proposition similaire en Russie. Si la question sociale de la solitude est loin d’être nouvelle, son institutionnalisation en enjeu de politiques publiques est récente, et entérine un réel changement d’échelle dans la façon d’appréhender ce phénomène. Longtemps considérée comme insaisissable, subjective et diffuse, exigeant exclusivement des actions locales et ciblées, elle est de plus en plus envisagée comme un fait social à part entière, et donc comme un objet légitime de politiques publiques à la fois nationales et transversales. La solitude, expérience intime par excellence, peut désormais relever d’un ministère d’État.
15,99 €
?

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Sociologie et sociétés. Vol. 50 No. 1, Printemps 2018”

Fiche technique

Résumé

La solitude a récemment fait son entrée en politique : un premier « ministère de la solitude » a été créé au Royaume-Uni en 2018, suivi, quelques semaines plus tard, d’une proposition similaire en Russie. Si la question sociale de la solitude est loin d’être nouvelle, son institutionnalisation en enjeu de politiques publiques est récente, et entérine un réel changement d’échelle dans la façon d’appréhender ce phénomène. Longtemps considérée comme insaisissable, subjective et diffuse, exigeant exclusivement des actions locales et ciblées, elle est de plus en plus envisagée comme un fait social à part entière, et donc comme un objet légitime de politiques publiques à la fois nationales et transversales. La solitude, expérience intime par excellence, peut désormais relever d’un ministère d’État.

Biographie de Myriam Chatot

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire