Votre compte

Sois un homme! - La construction de la masculinité au XIXe siècle


Comment devient-on un homme ? Comment se construit l'identité masculine ? En traquant l'incident, si minime soit-il, la rixe même, en un siècle prompt à manier le couteau et le bâton, Anne-Marie Sohn saisit autant d'occasions pour observer sur le vif la façon dont se forge un tempérament d'homme. Elle suit ainsi les jeunes Français dans les épreuves qu'il leur faut surmonter, au cabaret et à l'usine, au lycée et sur la place publique, pour s'approprier les mots et les rites masculins. Elle révèle ce que cette socialisation doit à l'intervention des pères qui sont, pour leurs fils, tout à la fois des modèles, des mentors et des censeurs. Elle montre surtout le déclin d'une masculinité fondée sur la force, le courage et l'honneur, au profit d'une masculinité apaisée où la parole remplace le geste, où l'affrontement cède devant la médiation, phénomène étroitement lié à l'avènement des procédures démocratiques. Cette histoire de la masculinité juvénile dessine également en creux le modèle qui régit la socialisation des filles et pèse sur leur émancipation.




Anne-Marie Sohn est professeur d'histoire contemporaine à l'ENS Lettres et Sciences humaines, à Lyon. Elle a publié, entre autres, Chrysalides. Femmes dans la vie privée (xixe-xxe siècles) (Publications de la Sorbonne, 1996) et Âge tendre et tête de bois. Histoire des jeunes des années 1960 (Hachette, 2001).

Ce livre est classé dans les catégories :

16,99 €
?

Version papier

23,30 €

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Sois un homme! - La construction de la masculinité au XIXe siècle”

Fiche technique

Résumé

Comment devient-on un homme ? Comment se construit l'identité masculine ? En traquant l'incident, si minime soit-il, la rixe même, en un siècle prompt à manier le couteau et le bâton, Anne-Marie Sohn saisit autant d'occasions pour observer sur le vif la façon dont se forge un tempérament d'homme. Elle suit ainsi les jeunes Français dans les épreuves qu'il leur faut surmonter, au cabaret et à l'usine, au lycée et sur la place publique, pour s'approprier les mots et les rites masculins. Elle révèle ce que cette socialisation doit à l'intervention des pères qui sont, pour leurs fils, tout à la fois des modèles, des mentors et des censeurs. Elle montre surtout le déclin d'une masculinité fondée sur la force, le courage et l'honneur, au profit d'une masculinité apaisée où la parole remplace le geste, où l'affrontement cède devant la médiation, phénomène étroitement lié à l'avènement des procédures démocratiques. Cette histoire de la masculinité juvénile dessine également en creux le modèle qui régit la socialisation des filles et pèse sur leur émancipation.




Anne-Marie Sohn est professeur d'histoire contemporaine à l'ENS Lettres et Sciences humaines, à Lyon. Elle a publié, entre autres, Chrysalides. Femmes dans la vie privée (xixe-xxe siècles) (Publications de la Sorbonne, 1996) et Âge tendre et tête de bois. Histoire des jeunes des années 1960 (Hachette, 2001).

Biographie d’Anne-marie Sohn

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire