Votre compte

Spartacus


« Avec beaucoup de douceur, Spartacus le presse : “Je dirai un mot et puis tu diras un mot. Nous sommes des êtres humains. Nous ne sommes pas seuls. Avons-nous fait des choses terribles pour qu’on nous amène ici ? Il ne faut pas que nous ayons honte et que nous nous haïssions l’un l’autre. Tout homme possède un peu de force, un peu d’espoir, un peu d’amour. Ce sont comme des graines plantées dans le cœur de tous les hommes. Mais celui qui les garde pour soi, il les voit se dessécher et mourir très vite. Si, par contre, il donne sa force, son espoir et son amour à d’autres, alors il en retrouve des réserves inépuisables. Il n’en manquera plus jamais et sa vie vaudra la peine d’être vécue. Et crois-moi, gladiateur, la vie est la meilleure chose qui existe au monde. Nous le savons. Nous sommes des esclaves. Nous n’avons rien d’autre que la vie, nous savons donc ce qu’elle vaut. Les Romains possèdent tant d’autres choses que la vie pour eux n’a pas grand sens. Ils jouent avec elle. Mais nous, nous prenons la vie au sérieux, et c’est pourquoi nous devons nous efforcer de ne pas être seuls. Tu es trop seul, gladiateur. Parle-moi un peu.” »

Dans une Rome ravagée par la corruption et l’arbitraire, où les puissants s’engraissent sur le dos des esclaves qui meurent dans les champs et les mines, un fils et petit-fils d’esclaves, Spartacus, se met dans l’esprit de changer le monde. À la tête d’une troupe d’opprimés galvanisés par la légitimité de leur révolte et surpris par leur propre force, il fera trembler Rome au cours d’une véritable guerre qui durera deux ans. Ni naïf, ni dogmatique, Spartacus rappelle avec vigueur et lucidité que rien ne justifie d’accepter indéfiniment l’injustice. Et qu’un soulèvement est si vite arrivé...

Auteur de plus de quatre-vingt titres, parmi lesquels La Dernière Frontière, La Route de la liberté, Le Citoyen Tom Paine ou Spartacus (Agone, 2016), et de polars signés sous le pseudonyme E.V. Cunningham, dont Sylvia, Fast (1914–2003) brosse le portrait d’une période tourmentée de l’histoire américaine à travers son parcours personnel, qu’il retrace dans sa biographie Mémoires d’un rouge (Agone, 2018).

Ce livre est classé dans les catégories :

14,99 €
?

Version papier

20,00 €

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Spartacus”

Fiche technique

  • Auteur : Howard Fast
  • Éditeur : Agone
  • Collection : Infidèles
  • Date de parution : 15/08/18
  • EAN : 9782748902631
  • Format : Multi-format
  • Nombre de pages: 448
  • Protection : NC

Résumé

« Avec beaucoup de douceur, Spartacus le presse : “Je dirai un mot et puis tu diras un mot. Nous sommes des êtres humains. Nous ne sommes pas seuls. Avons-nous fait des choses terribles pour qu’on nous amène ici ? Il ne faut pas que nous ayons honte et que nous nous haïssions l’un l’autre. Tout homme possède un peu de force, un peu d’espoir, un peu d’amour. Ce sont comme des graines plantées dans le cœur de tous les hommes. Mais celui qui les garde pour soi, il les voit se dessécher et mourir très vite. Si, par contre, il donne sa force, son espoir et son amour à d’autres, alors il en retrouve des réserves inépuisables. Il n’en manquera plus jamais et sa vie vaudra la peine d’être vécue. Et crois-moi, gladiateur, la vie est la meilleure chose qui existe au monde. Nous le savons. Nous sommes des esclaves. Nous n’avons rien d’autre que la vie, nous savons donc ce qu’elle vaut. Les Romains possèdent tant d’autres choses que la vie pour eux n’a pas grand sens. Ils jouent avec elle. Mais nous, nous prenons la vie au sérieux, et c’est pourquoi nous devons nous efforcer de ne pas être seuls. Tu es trop seul, gladiateur. Parle-moi un peu.” »

Dans une Rome ravagée par la corruption et l’arbitraire, où les puissants s’engraissent sur le dos des esclaves qui meurent dans les champs et les mines, un fils et petit-fils d’esclaves, Spartacus, se met dans l’esprit de changer le monde. À la tête d’une troupe d’opprimés galvanisés par la légitimité de leur révolte et surpris par leur propre force, il fera trembler Rome au cours d’une véritable guerre qui durera deux ans. Ni naïf, ni dogmatique, Spartacus rappelle avec vigueur et lucidité que rien ne justifie d’accepter indéfiniment l’injustice. Et qu’un soulèvement est si vite arrivé...

Auteur de plus de quatre-vingt titres, parmi lesquels La Dernière Frontière, La Route de la liberté, Le Citoyen Tom Paine ou Spartacus (Agone, 2016), et de polars signés sous le pseudonyme E.V. Cunningham, dont Sylvia, Fast (1914–2003) brosse le portrait d’une période tourmentée de l’histoire américaine à travers son parcours personnel, qu’il retrace dans sa biographie Mémoires d’un rouge (Agone, 2018).

Biographie d’Howard Fast

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire