Votre compte

Stups


Pour sauver sa vie, Valérie fait un choix qui pourrait la lui coûter...

Valérie, une toxicomane repentie, veut se libérer de l’emprise d’un compagnon qui s’enfonce dans une violence incontrôlable. Il y a urgence, sa vie ne tient plus qu’à un fil. Une seule solution s’offre à elle : dénoncer le trafic de drogue que Marco gère depuis l’Espagne vers la France. Elle va alors reprendre contact avec un ancien amant, Pierre. Le chef de brigade à l’antenne PJ de Nice deviendra sa porte de sortie et se retrouvera au cœur d’un trafic international de stupéfiants, où la survie de son indic doit passer avant le reste.
Éric Oliva et Denis Richard, deux flics, se sont associés pour nous dévoiler les coulisses de la brigade des Stups. Au cœur d’une ambiance étouffante, très vite le lecteur ne sait plus où se situe la frontière entre la réalité et la fiction.

Stockez les bombonnes d'oxygène tandis que vous entamerez la lecture de ce thriller essouflant...

EXTRAIT

Valérie se leva péniblement de son lit. Le miroir, fixé à l’angle opposé de la pièce, lui renvoya l’image agréable d’un corps fin à la peau légèrement hâlée. Elle s’avança vers la glace, s’arrêta à mi-distance et se mit à trembler. Ses grands yeux venaient de se poser sur les marques violacées qui lézardaient ses flancs, ses épaules, et une partie de ses bras et de ses cuisses. Chaque mouvement esquissé amenait son lot de souffrances. Elle se traîna jusque sous la douche, espérant que la douce chaleur du jet estomperait un peu les blessures et calmerait
les douleurs.
— Je dois le contacter, murmura-t-elle pendant que le pommeau répandait l’eau brûlante sur ses cheveux châtains. Si je veux rester en vie, il n’y a pas d’autres solutions.
Vingt minutes plus tard, gonflée d’orgueil, elle quitta la propriété. Pour la première fois, elle n’attendit pas le retour de Marco, ne souhaitant ni le croiser ni profiter de ses
largesses. Valérie n’avait plus qu’une envie à présent : rentrer chez elle, s’attabler avec une feuille blanche et un stylo, et faire une chose qu’elle aurait dû accomplir depuis longtemps.

À PROPOS DES AUTEURS

Denis Richard : Il entre dans la police en 1982. Affecté quelques années à Paris, il est muté à Nice. D’abord, à l’antenne de la police judicaire, puis à la brigade criminelle, il terminera sa carrière à la brigade des stupéfiants. Son expérience nourrit son imagination. Pour transformer ses idées en roman, il s’est associé à son ami, Eric Oliva, auteur de plusieurs polars, dont Hotspots, paru aux éditions Lucien Souny(2019).
Éric Oliva a intégré la police nationale depuis 27 ans. En Seine-Saint-Denis, dans les Bouches-du-Rhône et les Alpes-Maritimes. Une expérience hétéroclite, riche, dure, singulière, compliquée qu’il souhaite, d’une certaine façon, partager. Il se met alors à jeter des mots sur une feuille blanche. « La blancheur s’apparente souvent aux victimes tandis que l’encre noir reste l’apanage des méchants ». Le résultat est d’une cruelle vérité sans fard, des écrits d’un réalisme musclé, car le terrain, les hommes, les affaires, il les connaît. Il vit à Nice et il exerce au sein d’un groupe d’enquête à l’antenne de la Police Judiciaire de Nice.
Ensemble, ils ont voulu montrer au lecteur les situations auxquelles les enquêteurs stups peuvent être confrontés lorsqu’ils gèrent des informateurs, même si « les problèmes vont rarement aussi loin que dans le roman », tiennent-ils à préciser !

Ce livre est classé dans les catégories :

6,49 €
?
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Stups”

Fiche technique

Résumé

Pour sauver sa vie, Valérie fait un choix qui pourrait la lui coûter...

Valérie, une toxicomane repentie, veut se libérer de l’emprise d’un compagnon qui s’enfonce dans une violence incontrôlable. Il y a urgence, sa vie ne tient plus qu’à un fil. Une seule solution s’offre à elle : dénoncer le trafic de drogue que Marco gère depuis l’Espagne vers la France. Elle va alors reprendre contact avec un ancien amant, Pierre. Le chef de brigade à l’antenne PJ de Nice deviendra sa porte de sortie et se retrouvera au cœur d’un trafic international de stupéfiants, où la survie de son indic doit passer avant le reste.
Éric Oliva et Denis Richard, deux flics, se sont associés pour nous dévoiler les coulisses de la brigade des Stups. Au cœur d’une ambiance étouffante, très vite le lecteur ne sait plus où se situe la frontière entre la réalité et la fiction.

Stockez les bombonnes d'oxygène tandis que vous entamerez la lecture de ce thriller essouflant...

EXTRAIT

Valérie se leva péniblement de son lit. Le miroir, fixé à l’angle opposé de la pièce, lui renvoya l’image agréable d’un corps fin à la peau légèrement hâlée. Elle s’avança vers la glace, s’arrêta à mi-distance et se mit à trembler. Ses grands yeux venaient de se poser sur les marques violacées qui lézardaient ses flancs, ses épaules, et une partie de ses bras et de ses cuisses. Chaque mouvement esquissé amenait son lot de souffrances. Elle se traîna jusque sous la douche, espérant que la douce chaleur du jet estomperait un peu les blessures et calmerait
les douleurs.
— Je dois le contacter, murmura-t-elle pendant que le pommeau répandait l’eau brûlante sur ses cheveux châtains. Si je veux rester en vie, il n’y a pas d’autres solutions.
Vingt minutes plus tard, gonflée d’orgueil, elle quitta la propriété. Pour la première fois, elle n’attendit pas le retour de Marco, ne souhaitant ni le croiser ni profiter de ses
largesses. Valérie n’avait plus qu’une envie à présent : rentrer chez elle, s’attabler avec une feuille blanche et un stylo, et faire une chose qu’elle aurait dû accomplir depuis longtemps.

À PROPOS DES AUTEURS

Denis Richard : Il entre dans la police en 1982. Affecté quelques années à Paris, il est muté à Nice. D’abord, à l’antenne de la police judicaire, puis à la brigade criminelle, il terminera sa carrière à la brigade des stupéfiants. Son expérience nourrit son imagination. Pour transformer ses idées en roman, il s’est associé à son ami, Eric Oliva, auteur de plusieurs polars, dont Hotspots, paru aux éditions Lucien Souny(2019).
Éric Oliva a intégré la police nationale depuis 27 ans. En Seine-Saint-Denis, dans les Bouches-du-Rhône et les Alpes-Maritimes. Une expérience hétéroclite, riche, dure, singulière, compliquée qu’il souhaite, d’une certaine façon, partager. Il se met alors à jeter des mots sur une feuille blanche. « La blancheur s’apparente souvent aux victimes tandis que l’encre noir reste l’apanage des méchants ». Le résultat est d’une cruelle vérité sans fard, des écrits d’un réalisme musclé, car le terrain, les hommes, les affaires, il les connaît. Il vit à Nice et il exerce au sein d’un groupe d’enquête à l’antenne de la Police Judiciaire de Nice.
Ensemble, ils ont voulu montrer au lecteur les situations auxquelles les enquêteurs stups peuvent être confrontés lorsqu’ils gèrent des informateurs, même si « les problèmes vont rarement aussi loin que dans le roman », tiennent-ils à préciser !

Biographie de Éric Oliva

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire