Votre compte

Sur la trace des trésors nazis : l'or, la mort et la mémoire


Le IIIe Reich ne fut pas seulement cette grande machine de mort, l’État dont le délire raciste conduisit à la Shoah. Le Reich de mille ans voulu par Hitler fut aussi une immense entreprise de pillages qui enrichit quelques dizaines de dignitaires nazis dont le parcours après 1945 relève souvent du roman d’espionnage. Jean-Paul Picaper s’est donc lancé sur la trace de ces trésors nazis - métaux précieux, diamants, argent et autres biens dérobés notamment aux juifs - à travers le monde, pendant et après la guerre. À partir de l’or déposé par les SS dans les mines de Thuringe et découvert par l’armée américaine en 1945 puis remis à la future Bundesbank, ce livre dresse le portrait des spoliateurs - Bormann, Himmler, Pohl et bien d’autres – sans oublier leurs victimes ni négliger le rôle joué par les banques et les grandes entreprises allemandes et européennes encore en activité aujourd’hui. L’auteur analyse en particulier les méthodes à la fois subtiles et brutales employées par les nazis pour arriver à leur fin. Il apporte de nouveaux éléments sur le IIIe Reich, à travers le parcours des organisateurs de ce gigantesque brigandage et des initiateurs de l’Holocauste, remonte les filières et suit les chasseurs de nazis dans leur traque implacable des anciens chefs SS. Aujourd’hui, l’opinion publique demande des bilans. C’est l’un des intérêts de ce livre, mais ce n’est pas le seul, que d’ouvrir de nouvelles perspectives pour tenter de comprendre un peu mieux le nazisme dans ses aspects les plus secrets.

Ce livre est classé dans les catégories :

8,99 €
?

Version papier

16,00 €

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Sur la trace des trésors nazis : l'or, la mort et la mémoire”

Fiche technique

Résumé

Le IIIe Reich ne fut pas seulement cette grande machine de mort, l’État dont le délire raciste conduisit à la Shoah. Le Reich de mille ans voulu par Hitler fut aussi une immense entreprise de pillages qui enrichit quelques dizaines de dignitaires nazis dont le parcours après 1945 relève souvent du roman d’espionnage. Jean-Paul Picaper s’est donc lancé sur la trace de ces trésors nazis - métaux précieux, diamants, argent et autres biens dérobés notamment aux juifs - à travers le monde, pendant et après la guerre. À partir de l’or déposé par les SS dans les mines de Thuringe et découvert par l’armée américaine en 1945 puis remis à la future Bundesbank, ce livre dresse le portrait des spoliateurs - Bormann, Himmler, Pohl et bien d’autres – sans oublier leurs victimes ni négliger le rôle joué par les banques et les grandes entreprises allemandes et européennes encore en activité aujourd’hui. L’auteur analyse en particulier les méthodes à la fois subtiles et brutales employées par les nazis pour arriver à leur fin. Il apporte de nouveaux éléments sur le IIIe Reich, à travers le parcours des organisateurs de ce gigantesque brigandage et des initiateurs de l’Holocauste, remonte les filières et suit les chasseurs de nazis dans leur traque implacable des anciens chefs SS. Aujourd’hui, l’opinion publique demande des bilans. C’est l’un des intérêts de ce livre, mais ce n’est pas le seul, que d’ouvrir de nouvelles perspectives pour tenter de comprendre un peu mieux le nazisme dans ses aspects les plus secrets.

Biographie de Jean-Paul Picaper

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire