Votre compte

Swastika Night


Sept cents ans après la victoire d’Hitler, le Saint Empire germanique a soumis la moitié du monde à l’idéologie nazie. La nouvelle société, empreinte de mythologie et d’ignorance, repose sur une stricte hiérarchie : les chevaliers et les nazis en occupent le sommet, tandis que les étrangers servent de main d’œuvre servile et les femmes, uniquement des tinées à la perpétuation de la race, sont réduites à l’état animal. Lorsqu’Alfred, mécanicien anglais en pèlerinage en Allemagne, est impliqué dans une rixe, il est conduit devant le chevalier von Hess, gouverneur du comté. Séduit par sa personnalité, von Hess ne tarde pas à lui révéler un secret qui le bouleverse. Mais la connaissance a un prix : celui du sang.Inconnue du public français, Katharine Burdekin (1896-1963) est l’une des rares écrivains britanniques à dénoncer, aux travers de romans d’anticipation, l’idéologie phallocrate de l’Angleterre des années 1930. Swastika Night, dont c’est ici la première traduction en français, fut publié en 1937 sous le pseudonyme de Murray Constantine. Peu après Le Meilleur des mondes d’Aldous Huxley et bien avant le célèbre 1984 de George Orwell, cette dystopie sur l’anéantissement de l’individu, aux accents féministes, demeure étrangement prémonitoire.

Ce livre est classé dans les catégories :

12,99 €
?

Version papier

4,88 €

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Swastika Night”

Fiche technique

Résumé

Sept cents ans après la victoire d’Hitler, le Saint Empire germanique a soumis la moitié du monde à l’idéologie nazie. La nouvelle société, empreinte de mythologie et d’ignorance, repose sur une stricte hiérarchie : les chevaliers et les nazis en occupent le sommet, tandis que les étrangers servent de main d’œuvre servile et les femmes, uniquement des tinées à la perpétuation de la race, sont réduites à l’état animal. Lorsqu’Alfred, mécanicien anglais en pèlerinage en Allemagne, est impliqué dans une rixe, il est conduit devant le chevalier von Hess, gouverneur du comté. Séduit par sa personnalité, von Hess ne tarde pas à lui révéler un secret qui le bouleverse. Mais la connaissance a un prix : celui du sang.Inconnue du public français, Katharine Burdekin (1896-1963) est l’une des rares écrivains britanniques à dénoncer, aux travers de romans d’anticipation, l’idéologie phallocrate de l’Angleterre des années 1930. Swastika Night, dont c’est ici la première traduction en français, fut publié en 1937 sous le pseudonyme de Murray Constantine. Peu après Le Meilleur des mondes d’Aldous Huxley et bien avant le célèbre 1984 de George Orwell, cette dystopie sur l’anéantissement de l’individu, aux accents féministes, demeure étrangement prémonitoire.

Biographie de Katharine BURDEKIN

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire