Votre compte

Tempête force K


Robert Skal est l’agent N° 1 de la Force K. Il agit sous la couverture d’une véritable SARL, au sein d’une cellule spéciale réduite ultra-secrète, hors de la hiérarchie de la DGSE et de la DST, dépendant directement de l’autorité suprême, et chargée d’exécuter les missions les plus dangereuses. Tempêta Force K : « Skal propulsa l’officier soviétique dans le vieux fauteuil. La joue zébrée par une vilaine balafre, l’homme avait le visage barbouillé de sang. – Je suis quelqu’un de pressé, voyez-vous, Stavinoff. Cette nuit j’ai tué quatre hommes... Saviez-vous que les Israéliens aussi s’intéressent à votre petit mic-mac ? Le Russe le regarda avec une surprise morne. Non, à l’évidence il n’était pas au courant. Soudain, une toux d’une violence inouïe secoua tout son corps. Le Squale fit un pas de côté, mais trop tard. Avec une rapidité foudroyante, Stavinoff avait glissé sa main dans la rainure du fauteuil. Et le doigt crispé sur la détente, il braqua un révolver sur Skal. »

Ce livre est classé dans les catégories :

6,49 €
?

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Tempête force K”

Fiche technique

Résumé

Robert Skal est l’agent N° 1 de la Force K. Il agit sous la couverture d’une véritable SARL, au sein d’une cellule spéciale réduite ultra-secrète, hors de la hiérarchie de la DGSE et de la DST, dépendant directement de l’autorité suprême, et chargée d’exécuter les missions les plus dangereuses. Tempêta Force K : « Skal propulsa l’officier soviétique dans le vieux fauteuil. La joue zébrée par une vilaine balafre, l’homme avait le visage barbouillé de sang. – Je suis quelqu’un de pressé, voyez-vous, Stavinoff. Cette nuit j’ai tué quatre hommes... Saviez-vous que les Israéliens aussi s’intéressent à votre petit mic-mac ? Le Russe le regarda avec une surprise morne. Non, à l’évidence il n’était pas au courant. Soudain, une toux d’une violence inouïe secoua tout son corps. Le Squale fit un pas de côté, mais trop tard. Avec une rapidité foudroyante, Stavinoff avait glissé sa main dans la rainure du fauteuil. Et le doigt crispé sur la détente, il braqua un révolver sur Skal. »

Biographie de Paul Vence

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire