Votre compte

Terres vierges


Au printemps de 1868, vers une heure de l’après-midi, un jeune homme d’environ vingt-sept ans, négligemment et même pauvrement vêtu, montait par l’escalier de service d’une maison à cinq étages située dans la rue des Officiers, à Pétersbourg. Traînant avec bruit des galoches éculées et balançant gauchement sa lourde et lente personne, il atteignit enfin la dernière marche de l’escalier, s’arrêta devant une porte délabrée qui était restée entr’ouverte, puis, sans tirer le cordon, mais en toussant avec fracas pour annoncer sa présence, il pénétra dans une antichambre étroite et mal éclairée.

Fruit d’une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

Ce livre est classé dans les catégories :

3,49 €
?

Version papier

7,90 €

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Terres vierges”

Fiche technique

Résumé

Au printemps de 1868, vers une heure de l’après-midi, un jeune homme d’environ vingt-sept ans, négligemment et même pauvrement vêtu, montait par l’escalier de service d’une maison à cinq étages située dans la rue des Officiers, à Pétersbourg. Traînant avec bruit des galoches éculées et balançant gauchement sa lourde et lente personne, il atteignit enfin la dernière marche de l’escalier, s’arrêta devant une porte délabrée qui était restée entr’ouverte, puis, sans tirer le cordon, mais en toussant avec fracas pour annoncer sa présence, il pénétra dans une antichambre étroite et mal éclairée.

Fruit d’une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

Biographie d’Ivan Tourgueniev

Ivan Tourgueniev est né en 1818 à Orel. Il a passé la majeure partie de sa vie en France où il était considéré comme « le grand écrivain russe ». Ami de Flaubert, admiré de Maupassant, de George Sand et de Henry James, il est l’auteur notamment de Premier Amour, Dimitri Roudine et Pères et Fils. Il est mort à Bougival en 1883. La plupart de ses livres ont été publiés dans la collection La Cosmopolite.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire