Votre compte

Théâtre l’Escaouette, 1977-2012


Le théâtre l’Escaouette de Moncton, fondé en 1977, a choisi dès le départ de se consacrer à la création, un mandat qui se poursuit toujours. En cela, l’apport de la compagnie est unique sur le territoire acadien et c’est en grande partie grâce à elle si une dramaturgie acadienne existe aujourd’hui, la majorité des pièces ayant été créées par ses artisans. Raconter les 35 ans de l’Escaouette, c’est donc retracer les enjeux et les transformations en ce qui a trait à la vision et à la direction de la compagnie, à son organisation, au financement ; mais c’est aussi, et surtout, faire l’état d’une dramaturgie en action, telle qu’elle se crée au fil des saisons de la compagnie. David Lonergan, dans une approche très minutieuse, a documenté chacune des créations, résumant chaque pièce, la situant dans le contexte particulier qui l’a vue naître, avant de faire état de la réception critique. L’ouvrage comprend une importante iconographie, proposant une sélection d’affiches de spectacles, dont une majorité a été créée par Herménégilde Chiasson, qui en plus d’être « l’auteur maison », en est aussi le principal graphiste
20,99 €
?

Ebook PDF

Ce format de livre numérique est plus adapté aux grands écrans (ordinateur & tablette) qu'aux petits écrans (liseuse et smartphone) car il ne permet pas d'adapter la taille de la police d'écriture.

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Théâtre l’Escaouette, 1977-2012”

Fiche technique

Résumé

Le théâtre l’Escaouette de Moncton, fondé en 1977, a choisi dès le départ de se consacrer à la création, un mandat qui se poursuit toujours. En cela, l’apport de la compagnie est unique sur le territoire acadien et c’est en grande partie grâce à elle si une dramaturgie acadienne existe aujourd’hui, la majorité des pièces ayant été créées par ses artisans. Raconter les 35 ans de l’Escaouette, c’est donc retracer les enjeux et les transformations en ce qui a trait à la vision et à la direction de la compagnie, à son organisation, au financement ; mais c’est aussi, et surtout, faire l’état d’une dramaturgie en action, telle qu’elle se crée au fil des saisons de la compagnie. David Lonergan, dans une approche très minutieuse, a documenté chacune des créations, résumant chaque pièce, la situant dans le contexte particulier qui l’a vue naître, avant de faire état de la réception critique. L’ouvrage comprend une importante iconographie, proposant une sélection d’affiches de spectacles, dont une majorité a été créée par Herménégilde Chiasson, qui en plus d’être « l’auteur maison », en est aussi le principal graphiste

Biographie de David Lonergan

Originaire de Saint-Jean-sur-Richelieu, David Lonergan a vécu en Haute-Gaspésie et en Acadie avant de s’établir à Cap-Chat, en 2014. Il a été enseignant au secondaire, dramaturge, journaliste, recherchiste, scénariste à la télévision, professeur à l’Université de Moncton et critique culturel pendant vingt ans au quotidien L’Acadie Nouvelle. Il a publié une douzaine d’ouvrages dont «Les otages» (théâtre), «Blanche» (roman historique), «La Bolduc, la vie de Mary Travers» (biographie), «Tintamarre : Chroniques de littérature dans l’Acadie d’aujourd’hui» (prix Antonine-Maillet / Acadie Vie), «Acadie 72 : Naissance de la modernité acadienne» (essai) et «Théâtre l’Escaouette, 1977-2012» (monographie). En 1994, il déménage à Moncton où il travaille pour différents organismes culturels. Depuis 2001, il enseigne le journalisme et l’histoire du théâtre à l’Université de Moncton. Il a publié «La création à cœur : l’histoire du théâtre l’Escaouette» (2000), «L’homme qui était sans couleurs» (2003), et participé à la création d’«Ode à l’Acadie» (2004) comme recherchiste et auteur des textes. Depuis novembre 1994, il tient une chronique sur la production culturelle acadienne dans le quotidien L’Acadie Nouvelle, et a publié plusieurs articles sur la littérature.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire