Votre compte

Tolstoï: L’homme derrière les mots (Toutes les Œuvres Autobiographiques de Léon Tolstoï)

Arvède Barine (translator)

J.-Wladimir Bienstock (translator)

Albert Savine (translator)


Ce livre numérique présente "Tolstoï: L’homme derrière les mots (Toutes les Œuvres Autobiographiques de Léon Tolstoï)" avec une table des matières dynamique et détaillée. Notre édition a été spécialement conçue pour votre tablette/liseuse et le texte a été relu et corrigé soigneusement.

Léon Tolstoï (1828 -1910) est un des écrivains majeurs de la littérature russe. Ses premières publications sont des récits autobiographiques Enfance, Adolescence, Jeunesse (1852-1856). Ils rapportent comment un enfant, fils de riches propriétaires terriens, réalise lentement ce qui le sépare de ses camarades de jeu paysans. Il est frappé dès son enfance par le sentiment de l'absurdité de la vie (à la suite de la mort de son père) et il refuse l'hypocrisie des relations sociales. Tolstoï rejette l'État et l'Église. Sa critique radicale de l'État, ses préoccupations envers les masses opprimées, l'importance de ses réalisations pédagogiques, sa recherche de cohérence sur le plan personnel, en ont fait un penseur proche de l'anarchisme. Marqué par des conflits comme la Guerre de Crimée durant laquelle il a été mobilisé et qu'il a relatée dans Récits de Sébastopol, ou les conflits passés telles les Guerres napoléoniennes, qui constituent la trame de son œuvre majeure, Guerre et Paix. Tolstoï entame à partir des années 1870 une sorte d'introspection, en forme de quête spirituelle. En 1879, Tolstoï se retourne vers le christianisme qu'il évoque dans Ma confession. Sa critique des institutions oppressives et sources de violence inspirera le Mahatma Gandhi, ainsi que Romain Rolland. Leur message sera ensuite repris par Martin Luther King, Steve Biko, Aung San Suu Kyi, Nelson Mandela et bien d'autres.

Table des matières:

Enfance (1852)
Adolescence (1854)
Jeunesse (1855)
Récits de Sébastopol (1855)
Ma confession (1879-1882)
Une lettre inédite (1902)
Tolstoï et les Doukhobors (1902)
Correspondance
Dernières Paroles (1905)

Ce livre est classé dans les catégories :

1,99 €
?
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Tolstoï: L’homme derrière les mots (Toutes les Œuvres Autobiographiques de Léon Tolstoï)”

Fiche technique

Résumé

Ce livre numérique présente "Tolstoï: L’homme derrière les mots (Toutes les Œuvres Autobiographiques de Léon Tolstoï)" avec une table des matières dynamique et détaillée. Notre édition a été spécialement conçue pour votre tablette/liseuse et le texte a été relu et corrigé soigneusement.

Léon Tolstoï (1828 -1910) est un des écrivains majeurs de la littérature russe. Ses premières publications sont des récits autobiographiques Enfance, Adolescence, Jeunesse (1852-1856). Ils rapportent comment un enfant, fils de riches propriétaires terriens, réalise lentement ce qui le sépare de ses camarades de jeu paysans. Il est frappé dès son enfance par le sentiment de l'absurdité de la vie (à la suite de la mort de son père) et il refuse l'hypocrisie des relations sociales. Tolstoï rejette l'État et l'Église. Sa critique radicale de l'État, ses préoccupations envers les masses opprimées, l'importance de ses réalisations pédagogiques, sa recherche de cohérence sur le plan personnel, en ont fait un penseur proche de l'anarchisme. Marqué par des conflits comme la Guerre de Crimée durant laquelle il a été mobilisé et qu'il a relatée dans Récits de Sébastopol, ou les conflits passés telles les Guerres napoléoniennes, qui constituent la trame de son œuvre majeure, Guerre et Paix. Tolstoï entame à partir des années 1870 une sorte d'introspection, en forme de quête spirituelle. En 1879, Tolstoï se retourne vers le christianisme qu'il évoque dans Ma confession. Sa critique des institutions oppressives et sources de violence inspirera le Mahatma Gandhi, ainsi que Romain Rolland. Leur message sera ensuite repris par Martin Luther King, Steve Biko, Aung San Suu Kyi, Nelson Mandela et bien d'autres.

Table des matières:

Enfance (1852)
Adolescence (1854)
Jeunesse (1855)
Récits de Sébastopol (1855)
Ma confession (1879-1882)
Une lettre inédite (1902)
Tolstoï et les Doukhobors (1902)
Correspondance
Dernières Paroles (1905)

Biographie de Léon Tolstoï

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire