Votre compte

Tout ce qu'on ne s'est jamais dit


Connaissez-vous vraiment vos proches ?
Lydia Lee, seize ans, est morte. Mais sa famille l'ignore encore...

Élève modèle, ses parents ont placé en elle tous leurs espoirs. Sa mère, Marylin, femme au foyer, rêve que sa fille fasse les études de médecine qu'elle n'a pas pu accomplir. Son père, James, professeur d'université d'origine chinoise, a tant souffert de sa différence qu'il a hâte de la retrouver parfaitement intégrée sur le campus.

Mais le corps de Lydia gît au fond d'un lac.

Accident, meurtre ou suicide ? Lorsque l'adolescente est retrouvée, la famille Lee, en apparence si soudée, va devoir affronter ses secrets les mieux gardés. Des secrets si longtemps enfouis qu'au fil du temps ils ont imperceptiblement éloigné ses membres, creusant des failles qui ne pourront sans doute jamais être comblées.

Bien sûr, Tout ce qu'on ne s'est jamais dit distille un suspense d'une rare efficacité. Mais ce livre qu'on garde en soi très longtemps est bien plus que cela. Celeste Ng aborde la violence de la dynamique familiale, les difficultés de communication, le malaise adolescent, avec une intensité exceptionnelle qui évoque l'univers de Laura Kasischke. En distinguant cette œuvre envoûtante comme l'un des meilleurs romans de l'année, les critiques anglo-saxons ont salué la naissance d'un écrivain majeur et fait le succès du livre, vendu à plus d'un million d'exemplaires.

Ce livre est classé dans les catégories :

9,99 €
?

Version papier

4,52 €

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Tout ce qu'on ne s'est jamais dit”

Fiche technique

  • Auteur : Celeste NG
  • traduit par : Fabrice POINTEAU
  • Éditeur : Sonatine
  • Date de parution : 03/03/16
  • EAN : 9782355844959
  • Format : ePub
  • Nombre de pages: 226
  • Protection : Digital Watermarking

Résumé

Connaissez-vous vraiment vos proches ?
Lydia Lee, seize ans, est morte. Mais sa famille l'ignore encore...

Élève modèle, ses parents ont placé en elle tous leurs espoirs. Sa mère, Marylin, femme au foyer, rêve que sa fille fasse les études de médecine qu'elle n'a pas pu accomplir. Son père, James, professeur d'université d'origine chinoise, a tant souffert de sa différence qu'il a hâte de la retrouver parfaitement intégrée sur le campus.

Mais le corps de Lydia gît au fond d'un lac.

Accident, meurtre ou suicide ? Lorsque l'adolescente est retrouvée, la famille Lee, en apparence si soudée, va devoir affronter ses secrets les mieux gardés. Des secrets si longtemps enfouis qu'au fil du temps ils ont imperceptiblement éloigné ses membres, creusant des failles qui ne pourront sans doute jamais être comblées.

Bien sûr, Tout ce qu'on ne s'est jamais dit distille un suspense d'une rare efficacité. Mais ce livre qu'on garde en soi très longtemps est bien plus que cela. Celeste Ng aborde la violence de la dynamique familiale, les difficultés de communication, le malaise adolescent, avec une intensité exceptionnelle qui évoque l'univers de Laura Kasischke. En distinguant cette œuvre envoûtante comme l'un des meilleurs romans de l'année, les critiques anglo-saxons ont salué la naissance d'un écrivain majeur et fait le succès du livre, vendu à plus d'un million d'exemplaires.

Biographie de Celeste NG

Avis des internautes


  • Lire ce roman c'est voir un film à l'envers. C'est plonger dans le passé pour comprendre le drame du présent. La mort d'une adolescente dans des circonstances inexpliquées, un évènement au final inéluctable. Parce que tout à convergé vers ça et ce bien avant la naissance de Lydia.
    "Tout ce qu'on ne s'est jamais dit" est un récit pesant servi par une écriture qui ne laisse aucune place aux fioritures. Il est incisif par la précision des sentiments qui transpirent pages après pages et nous enserrent comme un étau, l'étau de la vie dans laquelle chacun des personnages se trouve enfermé.
    Des parents qui projettent leur vie rêvée sur une enfant au point d'étouffer ses propres désirs et sa personnalités, un frère et une soeur qu'on délaisse. Rien de bon ne peu sortir de ça. Ajoutons-y un métissage difficile à vivre dans l'Amérique des années 60-70 et l'étau se referme.
    Le poids du passé des parents et de leurs échecs, leurs espoirs d'un avenir meilleur pour leur progéniture. Une projection qui fini par aveugler les uns et atrophier les autres, le tout distillé parfaitement par une autrice qui s'est dispensée de dialogues pour nous faire entrer au plus près de l'intériorité d'une mère, d'un père et de leurs trois enfants. Les révélations se font pas à pas, subtilement, au goutte à goutte.
    Un dosage qui permet au mots de s'insinuer en nous comme la tristesse s'insinue dans les personnages, lentement, inéluctablement, jusqu'à l'explication finale. Celle qu'on imagine, mais pas tout à fait. Parce que les évidences n'en sont pas, la vérité est dans les nons dits. Lydia n'a pas tout dit, nous serons les seuls à savoir. A savoir ce qui s'est passé cette nuit-là.
    Bref, un récit dur, lourd, étouffant. Je ne peux pas dire que j'ai aimé, je ne peux pas dire le contraire non plus. J'avais hâte de finir ce roman pour passer à autre chose. Quelque chose de moins vrai, de plus léger, de moins pesant. Je ne me suis jamais ennuyée mais le poids d'un tel récit pèse encore quelques temps après avoir refermé le livre.