Votre compte

Tracts (N°11) - Carnets de prison


«Chaque fois que je franchis les portes blindées d’une prison et que les surveillants fouillent mon cartable, il me semble que j’apporte à ces hommes, mieux qu’un 38 Spécial, une lime ou un téléphone portable. Chacune de mes poches est bourrée de mots, de sensations, de cris, de tendresse et d’émotion.» René Frégni Les mots sont parfois sauvages et terrifiés, parfois doux et affectueux. J’ai essayé de parler de mon travail, si modeste, dans les prisons, du rôle des livres, des mots et de l’amour tout au long de ma vie, de mon impuissance face à ces montagnes de misère et d’injustice qui s’accumulent et annoncent des jours sans doute barbares. J’ai écrit en quelques pages l’immense voyage de ma vie vers la peur et la beauté. Seule la sincérité a guidé ma main. Le Minot de Marseille

Ce livre est classé dans les catégories :

3,49 €
?

Version papier

3,90 €

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Tracts (N°11) - Carnets de prison”

Fiche technique

  • Auteur : René Frégni
  • Éditeur : Editions Gallimard
  • Date de parution : 28/11/19
  • EAN : 9782072887277
  • Format : ePub
  • Nombre de pages: 48
  • Protection : Digital Watermarking

Résumé

«Chaque fois que je franchis les portes blindées d’une prison et que les surveillants fouillent mon cartable, il me semble que j’apporte à ces hommes, mieux qu’un 38 Spécial, une lime ou un téléphone portable. Chacune de mes poches est bourrée de mots, de sensations, de cris, de tendresse et d’émotion.» René Frégni Les mots sont parfois sauvages et terrifiés, parfois doux et affectueux. J’ai essayé de parler de mon travail, si modeste, dans les prisons, du rôle des livres, des mots et de l’amour tout au long de ma vie, de mon impuissance face à ces montagnes de misère et d’injustice qui s’accumulent et annoncent des jours sans doute barbares. J’ai écrit en quelques pages l’immense voyage de ma vie vers la peur et la beauté. Seule la sincérité a guidé ma main. Le Minot de Marseille

Biographie de René Frégni

Né le 8 juillet 1947 à Marseille, René Frégni a déserté l’armée après de brèves études et vécu pendant cinq ans à l’étranger sous une fausse identité. De retour en France, il a travaillé durant sept ans comme infirmier dans un hôpital psychiatrique avant de faire du café-théâtre et d’exercer divers métiers pour survivre et écrire. Depuis plusieurs années, il anime des ateliers d’écriture dans la prison d’Aix-en-Provence et celle des Baumettes. Il a reçu en 1989 le prix Populiste pour son roman Les Chemins noirs, le prix spécial du jury du Levant et le prix Cino del Duca en 1992 pour Les Nuits d’Alice, le prix Paul Léautaud pour Elle danse dans le noir en 1998, le prix Antigone pour On ne s’endort jamais seul en 2001, et le prix Nice Baie des Anges pour Tu tomberas avec la nuit en 2008.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire