Votre compte

Tracts (N°13) - Municipales. Banlieue naufragée


"Mon ombre sur les murs se superpose à toutes celles, amies, dont le soleil a projeté l’histoire. Et pourtant je pars sans regarder derrière moi, non pas soulagé mais comme désentravé. Je ne déserte pas ce territoire, où pendant quarante années j’ai écrit la totalité des dix mille pages publiées, parce que j’ai fini par comprendre que c’était lui qui m’avait quitté, abandonné." Didier Daeninckx. Il ne fait plus bon vivre dans certains territoires de la République, où le clientélisme, la corruption et le communautarisme semblent tenir lieu de politique municipale sur un tissu social atteint jusqu'à la trame. À l’échelon de la plus grande proximité supposée entre l’élu et le citoyen ne restent que des valeurs bafouées, des mots qui masquent l’inadmissible, le mépris pour tout destin collectif. Didier Daeninckx, qui naquit et vécut en ces lieux avant de se résoudre aujourd'hui à les quitter, ferme ici une porte sur la plus grande partie de sa vie, non sans avoir donné l’alerte sur la dérive en cours et le sursaut de justice qu’elle appelle.

Ce livre est classé dans les catégories :

3,49 €
?

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Tracts (N°13) - Municipales. Banlieue naufragée”

Fiche technique

Résumé

"Mon ombre sur les murs se superpose à toutes celles, amies, dont le soleil a projeté l’histoire. Et pourtant je pars sans regarder derrière moi, non pas soulagé mais comme désentravé. Je ne déserte pas ce territoire, où pendant quarante années j’ai écrit la totalité des dix mille pages publiées, parce que j’ai fini par comprendre que c’était lui qui m’avait quitté, abandonné." Didier Daeninckx. Il ne fait plus bon vivre dans certains territoires de la République, où le clientélisme, la corruption et le communautarisme semblent tenir lieu de politique municipale sur un tissu social atteint jusqu'à la trame. À l’échelon de la plus grande proximité supposée entre l’élu et le citoyen ne restent que des valeurs bafouées, des mots qui masquent l’inadmissible, le mépris pour tout destin collectif. Didier Daeninckx, qui naquit et vécut en ces lieux avant de se résoudre aujourd'hui à les quitter, ferme ici une porte sur la plus grande partie de sa vie, non sans avoir donné l’alerte sur la dérive en cours et le sursaut de justice qu’elle appelle.

Biographie de Didier Daeninckx

Didier Daeninckx est né en 1949 à Saint-Denis. De 1966 à 1982, il travaille comme imprimeur dans diverses entreprises, puis comme animateur culturel avant de devenir journaliste dans plusieurs publications municipales et départementales. En 1983, il publie Meurtres pour mémoire , première enquête de l’inspecteur Cadin. De nombreux romans suivent, parmi lesquels La mort n’oublie personne, Cannibale, Itinéraire d’un salaud ordinaire, Camarades de classe, Missak, Galadio, Le banquet des affamés, Corvée de bois en collaboration avec TIGNOUS et Caché dans la maison des fous.Écrivain engagé, Didier Daeninckx est l’auteur de plus d’une cinquantaine de romans et recueils de nouvelles.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire