Votre compte

Un cas de pratique médicale


Paris, Librairie Plon, 1929. Traduction Denis Roche. Ces 26 récits, écrits entre 1882 et 1898, tournent essentiellement autour des relations homme-femme : riche héritière dépressive ou officier timide marqué par un baiser qui ne lui était pas destiné (Un cas..., Le Baiser), pièges tendus pour contraindre l'homme au mariage (Au bain, Raté, Journal d'un homme emporté). La tentation est bien grande (La Pharmacienne), surtout pour des moines (Sans titre), la vengeance du mari trompé n'est pas si simple (Le Vengeur, Une vengeance), et quand on pourrait être heureux, il y a toujours un empêchement (Le Méchant Garçon, En villégiature), surtout si on remonte dans le mauvais train (Un homme heureux) ou que l'on est le cadavre dans une enquête policière rondement menée (L'Allumette suédoise).
Avec humour, en variant les situations cocasses, avec gravité aussi, Tchékhov nous dit la difficulté de vivre et de partager le bonheur. «Tout l'univers, toute la vie lui parurent une farce absurde, sans but.» (Le Baiser)

Ce livre est classé dans les catégories :

0,00 €
?
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Un cas de pratique médicale”

Fiche technique

Résumé

Paris, Librairie Plon, 1929. Traduction Denis Roche. Ces 26 récits, écrits entre 1882 et 1898, tournent essentiellement autour des relations homme-femme : riche héritière dépressive ou officier timide marqué par un baiser qui ne lui était pas destiné (Un cas..., Le Baiser), pièges tendus pour contraindre l'homme au mariage (Au bain, Raté, Journal d'un homme emporté). La tentation est bien grande (La Pharmacienne), surtout pour des moines (Sans titre), la vengeance du mari trompé n'est pas si simple (Le Vengeur, Une vengeance), et quand on pourrait être heureux, il y a toujours un empêchement (Le Méchant Garçon, En villégiature), surtout si on remonte dans le mauvais train (Un homme heureux) ou que l'on est le cadavre dans une enquête policière rondement menée (L'Allumette suédoise).
Avec humour, en variant les situations cocasses, avec gravité aussi, Tchékhov nous dit la difficulté de vivre et de partager le bonheur. «Tout l'univers, toute la vie lui parurent une farce absurde, sans but.» (Le Baiser)

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire