Votre compte

Un monde autre, l'enfance : de ses représentations à son mythe


À chaque époque, chaque société a une façon particulière de se représenter l'enfant ; elle en propose des images qui révèlent et trahissent des systèmes de valeurs et des aspirations dont elle n'a pas toujours conscience. Les personnages d'enfant, de la littérature et du film, servent de support à ces représentations et les fixent. Ils sont créés par des adultes qui observent la réalité, mais aussi recueillent, transforment ou inventent des images, des thèmes et, surtout, projettent leurs propres fantasmes. L'image de l'enfant a, en effet, une place privilégiée et ambiguë dans la psychologie de l'adulte : elle est à la fois image d'un autre et représentation idéalisée d'un ancien moi, souvent perçu comme le meilleur, le plus heureux. L'ensemble des récits qui mettent en scène ces petits personnages, constitue actuellement un langage sur l'enfant et, de plus en plus, un langage à partir de l'enfant devenu symbole. Malgré l'importance de cette image pour tout individu, ce double langage n'a pas toujours existé dans la société française. Son apparition se situe à un moment précis : la fin du XVIIIe siècle. L'enfant, considéré jusqu'alors comme futur adulte imparfait, devient un être intéressant en soi, de plus en plus différencié, puis idéalisé. Plus qu'un homme en développement, ayant ses caractéristiques propres mais transitoires, il tend à être perçu comme doté d'une nature à part, il est figé en une essence et il devient le point de départ d'un mythe moderne. L'enfance, monde autre, est investie de valeurs positives ; projection des désirs d'une société : l'enfant authentique révèle une autre façon d'exister qui permet de contester le monde des adultes. Après avoir mis en évidence le système de représentation qui ordonne les images de l'enfant apparemment disparates, puis le système de valeurs qui complète sa signification, l'auteur a dégagé la genèse d'une forme de pensée mythique dont les conséquences sont multiples pour l'enfant, pour l'adulte et pour leurs relations réciproques.

Ce livre est classé dans les catégories :

10,99 €
?

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Un monde autre, l'enfance : de ses représentations à son mythe”

Fiche technique

Résumé

À chaque époque, chaque société a une façon particulière de se représenter l'enfant ; elle en propose des images qui révèlent et trahissent des systèmes de valeurs et des aspirations dont elle n'a pas toujours conscience. Les personnages d'enfant, de la littérature et du film, servent de support à ces représentations et les fixent. Ils sont créés par des adultes qui observent la réalité, mais aussi recueillent, transforment ou inventent des images, des thèmes et, surtout, projettent leurs propres fantasmes. L'image de l'enfant a, en effet, une place privilégiée et ambiguë dans la psychologie de l'adulte : elle est à la fois image d'un autre et représentation idéalisée d'un ancien moi, souvent perçu comme le meilleur, le plus heureux. L'ensemble des récits qui mettent en scène ces petits personnages, constitue actuellement un langage sur l'enfant et, de plus en plus, un langage à partir de l'enfant devenu symbole. Malgré l'importance de cette image pour tout individu, ce double langage n'a pas toujours existé dans la société française. Son apparition se situe à un moment précis : la fin du XVIIIe siècle. L'enfant, considéré jusqu'alors comme futur adulte imparfait, devient un être intéressant en soi, de plus en plus différencié, puis idéalisé. Plus qu'un homme en développement, ayant ses caractéristiques propres mais transitoires, il tend à être perçu comme doté d'une nature à part, il est figé en une essence et il devient le point de départ d'un mythe moderne. L'enfance, monde autre, est investie de valeurs positives ; projection des désirs d'une société : l'enfant authentique révèle une autre façon d'exister qui permet de contester le monde des adultes. Après avoir mis en évidence le système de représentation qui ordonne les images de l'enfant apparemment disparates, puis le système de valeurs qui complète sa signification, l'auteur a dégagé la genèse d'une forme de pensée mythique dont les conséquences sont multiples pour l'enfant, pour l'adulte et pour leurs relations réciproques.

Biographie de Marie-José Chombart de Lauwe

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire