Votre compte

Un oursin chez les crabes


Mon totem personnel demeure l'oursin, écrit Philippe Bouvard dans son nouveau livre. (Faut-il rappeler qu'Un oursin dans le caviar, première de ses incarnations dans cet animal dangereusement piquant, lui valut la sympathie de 500.000 lecteurs ?) Et les crabes, direz-vous ? Que viennent-ils faire ici ? Philippe Bouvard estime que leur rencontre avec l'oursin est la plus naturelle qui soit. Dans la mesure où l'oursin symbolise un de ces rares journalistes à considérer l'agressivité comme faisant partie de la défense du consommateur d'informations, et où les crabes sont ces comédiens qui tiennent de plus en plus de place dans les médias et la vie du pays. S'il reste très peu d'oursins, il y a de plus en plus de crabes. Et leurs luttes sont souvent savoureuses, pour peu qu'on les observe au fond du panier. Nous voici avertis : dans l'impertinence et l'indiscrétion, Un oursin dans le caviar était une bleuette par rapport à Un oursin chez les crabes. Qu'en penseront les victimes désignées qui ont nom Jacques Chaban-Delmas, Robert Fabre, Edgar Faure, Philippe de Gaulle, Giscard d'Estaing, Alexandre de Marenches, Michel Poniatowski, Bocuse, Pierre Cardin, Frédéric Dard, Françoise Dorin, Bernadette Lafont, Sophie Desmarets, Jean Le Poulain, Ménie Grégoire, Léon Zitrone, Lino Ventura, Alice Saunier-Seïté, pour n'en citer que quelques-unes ? À l'avance, Philippe Bouvard leur demande de ne pas lui tenir rigueur de ce qu'ils considéreront, sans doute, comme d'impardonnables révélations. À tous ceux qui m'ont honoré de leur confiance en me susurrant : Naturellement, tout ceci reste entre nous, écrit-il, je voudrais rappeler que je n'ai aucune — mais alors pas la moindre ! — curiosité personnelle.

Ce livre est classé dans les catégories :

6,49 €
?

Version papier

6,29 €

Ebook PDF

Ce format de livre numérique est plus adapté aux grands écrans (ordinateur & tablette) qu'aux petits écrans (liseuse et smartphone) car il ne permet pas d'adapter la taille de la police d'écriture.

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Un oursin chez les crabes”

Fiche technique

Résumé

Mon totem personnel demeure l'oursin, écrit Philippe Bouvard dans son nouveau livre. (Faut-il rappeler qu'Un oursin dans le caviar, première de ses incarnations dans cet animal dangereusement piquant, lui valut la sympathie de 500.000 lecteurs ?) Et les crabes, direz-vous ? Que viennent-ils faire ici ? Philippe Bouvard estime que leur rencontre avec l'oursin est la plus naturelle qui soit. Dans la mesure où l'oursin symbolise un de ces rares journalistes à considérer l'agressivité comme faisant partie de la défense du consommateur d'informations, et où les crabes sont ces comédiens qui tiennent de plus en plus de place dans les médias et la vie du pays. S'il reste très peu d'oursins, il y a de plus en plus de crabes. Et leurs luttes sont souvent savoureuses, pour peu qu'on les observe au fond du panier. Nous voici avertis : dans l'impertinence et l'indiscrétion, Un oursin dans le caviar était une bleuette par rapport à Un oursin chez les crabes. Qu'en penseront les victimes désignées qui ont nom Jacques Chaban-Delmas, Robert Fabre, Edgar Faure, Philippe de Gaulle, Giscard d'Estaing, Alexandre de Marenches, Michel Poniatowski, Bocuse, Pierre Cardin, Frédéric Dard, Françoise Dorin, Bernadette Lafont, Sophie Desmarets, Jean Le Poulain, Ménie Grégoire, Léon Zitrone, Lino Ventura, Alice Saunier-Seïté, pour n'en citer que quelques-unes ? À l'avance, Philippe Bouvard leur demande de ne pas lui tenir rigueur de ce qu'ils considéreront, sans doute, comme d'impardonnables révélations. À tous ceux qui m'ont honoré de leur confiance en me susurrant : Naturellement, tout ceci reste entre nous, écrit-il, je voudrais rappeler que je n'ai aucune — mais alors pas la moindre ! — curiosité personnelle.

Biographie de Philippe Bouvard

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire