Votre compte

Un train en cache un autre


Avant d’être un roman, ce livre est une aventure « existentielle » et spirituelle. De son premier ouvrage en prose, ARGUMENTS, paru en 1945, Jean Rousselot disait qu’il y fallait voir « une tentative d’enrayer le temps ». Cette tentative, à laquelle l’auteur n’a cessé de s’appliquer depuis lors, UN TRAIN EN CACHE UN AUTRE voudrait aujourd’hui prouver qu’elle peut être victorieuse, grâce à « l’immensité bourgeonnante et à l’infini pouvoir d’expansion de la mémoire ». Ce n’est là qu’une des ambitions de ce livre méditant, médité. Une autre, que le titre éclaire, est de montrer l’interpénétration complexe, biologique, des destins, de tous les destins humains, de tous les trains et traintrains de l’existence, envers et contre l’individualisme et la chronologie. « Je est un autre » disait Rimbaud. Pourquoi ne serait-il pas « tous les autres » et leur mémoire même ? Qu’il y ait là de l’unanimisme, l’auteur, sans doute, n’y contredirait point. Un lecteur attentif verra, pourtant, que cet unanimisme a un caractère mystique qui donne peut-être tout son sens au roman. Car roman, il y a. Un roman qui pourrait se suffire à lui-même. Celui d’un terne comptable qui lève le pied avec une fortune, plutôt pour faire un acte que par désir de richesse, et qui après avoir raté son aventure, faite d’une grande passion charnelle puis de la vaine attente d’un châtiment glorieux, reviendra au bercail, à la noria des jours et lendemains « qui ne chantent ni ne pleurent », autrement dit connaîtra la véritable expiation, qui est l’anonymat, la frustration. Livre ensemble lyrique et grave, insolite et familier, désinvolte et profond, qui ne craint pas de mélanger tous les genres, qui nous transporte en Hollande, en Hongrie, en Angleterre, dans l’Île de Ré, etc... nous fait partager la vie d’un tailleur quarante-huitard, aussi bien que celle des cosmonautes et intègre au récit l’événement en train de se produire. UN TRAIN EN CACHE UN AUTRE montre Jean Rousselot en pleine évolution, en plein renouvellement, en pleine maîtrise. On le savait poète. On le découvre ici grand prosateur.

Ce livre est classé dans les catégories :

6,99 €
?

Ebook PDF

Ce format de livre numérique est plus adapté aux grands écrans (ordinateur & tablette) qu'aux petits écrans (liseuse et smartphone) car il ne permet pas d'adapter la taille de la police d'écriture.

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Un train en cache un autre”

Fiche technique

Résumé

Avant d’être un roman, ce livre est une aventure « existentielle » et spirituelle. De son premier ouvrage en prose, ARGUMENTS, paru en 1945, Jean Rousselot disait qu’il y fallait voir « une tentative d’enrayer le temps ». Cette tentative, à laquelle l’auteur n’a cessé de s’appliquer depuis lors, UN TRAIN EN CACHE UN AUTRE voudrait aujourd’hui prouver qu’elle peut être victorieuse, grâce à « l’immensité bourgeonnante et à l’infini pouvoir d’expansion de la mémoire ». Ce n’est là qu’une des ambitions de ce livre méditant, médité. Une autre, que le titre éclaire, est de montrer l’interpénétration complexe, biologique, des destins, de tous les destins humains, de tous les trains et traintrains de l’existence, envers et contre l’individualisme et la chronologie. « Je est un autre » disait Rimbaud. Pourquoi ne serait-il pas « tous les autres » et leur mémoire même ? Qu’il y ait là de l’unanimisme, l’auteur, sans doute, n’y contredirait point. Un lecteur attentif verra, pourtant, que cet unanimisme a un caractère mystique qui donne peut-être tout son sens au roman. Car roman, il y a. Un roman qui pourrait se suffire à lui-même. Celui d’un terne comptable qui lève le pied avec une fortune, plutôt pour faire un acte que par désir de richesse, et qui après avoir raté son aventure, faite d’une grande passion charnelle puis de la vaine attente d’un châtiment glorieux, reviendra au bercail, à la noria des jours et lendemains « qui ne chantent ni ne pleurent », autrement dit connaîtra la véritable expiation, qui est l’anonymat, la frustration. Livre ensemble lyrique et grave, insolite et familier, désinvolte et profond, qui ne craint pas de mélanger tous les genres, qui nous transporte en Hollande, en Hongrie, en Angleterre, dans l’Île de Ré, etc... nous fait partager la vie d’un tailleur quarante-huitard, aussi bien que celle des cosmonautes et intègre au récit l’événement en train de se produire. UN TRAIN EN CACHE UN AUTRE montre Jean Rousselot en pleine évolution, en plein renouvellement, en pleine maîtrise. On le savait poète. On le découvre ici grand prosateur.

Biographie de Jean Rousselot

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire