Votre compte

Une grenade entrouverte


« Orphelin, scorpion/buffle se complaisant dans l’entourage de vieillards et de fortes femmes seules mais pas esseulées, gaucher contrarié, myope et curieux comme une taupe, menteur et voleur ou plutôt hâbleur – en patois provençal on dit garofeur – plein de bouche et chapardeur, toujours pressé mais jamais stressé, rarement ému, sceptique sur les valeurs inculquées par rapport aux pratiques que je ne qualifiais pas encore de sociales, complètement isolé en dépit de la naissance de Moncadet et d’un nombre impressionnant de cousines, mais tous venus trop tard, après moi, c’est-à-dire après la guerre donc après Lui, il n’en fallut pas plus pour m’apprendre à dire NON systématiquement et me positionner toujours ailleurs : c’est donc l’hystérie salvatrice autant que protestante qui m’a poussé vers l’épistémologie ! Comprendre le monde plutôt que de ne pas le comprendre, même s’il est irrémédiablement corrompu et même si cette connaissance ne me donne pas le moyen de le changer. Je ne voulais pas mourir idiot, je décidai donc de vivre jusqu’à ce que j’eusse tout compris, y compris ce misérable tas de petits secrets… » Bruno Étienne nous confie ici une grenade entrouverte (essai d’anthropologie complémentariste), sorte de « vie mode d’emploi » qui, si elle est Perec-ement jubilatoire, constitue par ailleurs, un formidable travail d’anamnèse : celui qui nous fait parcourir le trajet d’un enfant provençal devenu professeur de science politique, spécialiste de l’Algérie et de l’Islam, mais aussi professionnel de karaté, et maître dans l’appétit de vivre !

Ce livre est classé dans les catégories :

8,99 €
?

Version papier

36,59 €

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Une grenade entrouverte”

Fiche technique

Résumé

« Orphelin, scorpion/buffle se complaisant dans l’entourage de vieillards et de fortes femmes seules mais pas esseulées, gaucher contrarié, myope et curieux comme une taupe, menteur et voleur ou plutôt hâbleur – en patois provençal on dit garofeur – plein de bouche et chapardeur, toujours pressé mais jamais stressé, rarement ému, sceptique sur les valeurs inculquées par rapport aux pratiques que je ne qualifiais pas encore de sociales, complètement isolé en dépit de la naissance de Moncadet et d’un nombre impressionnant de cousines, mais tous venus trop tard, après moi, c’est-à-dire après la guerre donc après Lui, il n’en fallut pas plus pour m’apprendre à dire NON systématiquement et me positionner toujours ailleurs : c’est donc l’hystérie salvatrice autant que protestante qui m’a poussé vers l’épistémologie ! Comprendre le monde plutôt que de ne pas le comprendre, même s’il est irrémédiablement corrompu et même si cette connaissance ne me donne pas le moyen de le changer. Je ne voulais pas mourir idiot, je décidai donc de vivre jusqu’à ce que j’eusse tout compris, y compris ce misérable tas de petits secrets… » Bruno Étienne nous confie ici une grenade entrouverte (essai d’anthropologie complémentariste), sorte de « vie mode d’emploi » qui, si elle est Perec-ement jubilatoire, constitue par ailleurs, un formidable travail d’anamnèse : celui qui nous fait parcourir le trajet d’un enfant provençal devenu professeur de science politique, spécialiste de l’Algérie et de l’Islam, mais aussi professionnel de karaté, et maître dans l’appétit de vivre !

Biographie de Bruno Étienne

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire