Votre compte

Une histoire de la politesse au Québec


Du XVIIe au XXe siècle, la politesse sert à distinguer les classes sociales. La décence, l'élégance et la bonne conversation, ou, en revanche, leur absence et leur méconnaissance, permettent de classer les individus de manière hiérarchique. Paradoxalement, on soutient que le savoir-vivre doit aider à rapprocher les classes sociales en les polissant, d'où le terme politesse, afin de ne pas heurter les autres et de se conformer aux codes de la société. Visiblement, la politesse n'est pas qu'un simple échange, elle rend compte des fondements de la société, de ses valeurs intrinsèques et des possibilités d'avancement qu'elle offre. Une histoire de la politesse au Québec traite notamment des injures, des titres honorifiques, de la danse, des loisirs, des rapports entre les sexes et des livres d'étiquette. Avec des textes de Marise Bachand, Pascal Bastien, Annie Breton, Donald Fyson, René Hardy, Ollivier Hubert, Maude-Emmanuelle Lambert, Andréanne Lebrun, Denise Lemieux, Thierry Nootens, Peggy Roquigny, Jean-René Thuot et Laurent Turcot. Laurent Turcot est titulaire de la Chaire de recherche du Canada en histoire des loisirs et des divertissements. Professeur en histoire à l'Université du Québec à Trois-Rivières, il a été consultant historique sur le jeu d'Ubisoft Assassin's Creed Unity qui se déroule à Paris pendant la Révolution française. Thierry Nootens est professeur régulier au département des sciences humaines de l'Université du Québec à Trois-Rivières et titulaire de la Chaire de recherche du Canada en histoire du droit civil au Québec. En 2014, il a reçu le prix Hilda-Neatby de la Société historique du Canada.

Ce livre est classé dans les catégories :

19,99 €
?

Ebook PDF

Ce format de livre numérique est plus adapté aux grands écrans (ordinateur & tablette) qu'aux petits écrans (liseuse et smartphone) car il ne permet pas d'adapter la taille de la police d'écriture.

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Une histoire de la politesse au Québec”

Fiche technique

Résumé

Du XVIIe au XXe siècle, la politesse sert à distinguer les classes sociales. La décence, l'élégance et la bonne conversation, ou, en revanche, leur absence et leur méconnaissance, permettent de classer les individus de manière hiérarchique. Paradoxalement, on soutient que le savoir-vivre doit aider à rapprocher les classes sociales en les polissant, d'où le terme politesse, afin de ne pas heurter les autres et de se conformer aux codes de la société. Visiblement, la politesse n'est pas qu'un simple échange, elle rend compte des fondements de la société, de ses valeurs intrinsèques et des possibilités d'avancement qu'elle offre. Une histoire de la politesse au Québec traite notamment des injures, des titres honorifiques, de la danse, des loisirs, des rapports entre les sexes et des livres d'étiquette. Avec des textes de Marise Bachand, Pascal Bastien, Annie Breton, Donald Fyson, René Hardy, Ollivier Hubert, Maude-Emmanuelle Lambert, Andréanne Lebrun, Denise Lemieux, Thierry Nootens, Peggy Roquigny, Jean-René Thuot et Laurent Turcot. Laurent Turcot est titulaire de la Chaire de recherche du Canada en histoire des loisirs et des divertissements. Professeur en histoire à l'Université du Québec à Trois-Rivières, il a été consultant historique sur le jeu d'Ubisoft Assassin's Creed Unity qui se déroule à Paris pendant la Révolution française. Thierry Nootens est professeur régulier au département des sciences humaines de l'Université du Québec à Trois-Rivières et titulaire de la Chaire de recherche du Canada en histoire du droit civil au Québec. En 2014, il a reçu le prix Hilda-Neatby de la Société historique du Canada.

Biographie de Laurent Turcot

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire