Votre compte

Une terreur précieuse


Voici l’histoire d’un insurgé, et le récit d’une étrange insurrection contre ce qui finit toujours par paraître bien naturel. Un homme de quarante ans a subi l’Histoire, et avec elle le réel, la société, Dieu, la nature (un personnage, Entier, incarne tout cela) comme l’esclave le fouet. Tous ceux qui l’entourent (son ami Marcelin, la femme qu’il aime, Berthie, le petit Néron, et un vieil homme rencontré dans la nuit) portent les mêmes marques. Il le dit. Et contre ces moments de défaite, il évoque cette « terreur précieuse », ces moments dangereux, cruciaux, où les tyrans ont été, l’espace d’un jour, battus en brèche. De la Guerre de Troie à la Résistance, que de défaites possibles, que de révolutions à rêver, à mimer, à poursuivre et à vouloir encore ! Mais s’il est vrai que « tous les romans sont des romans d’amour », cette histoire est aussi un roman d’amour. D’un amour exigeant, menacé par l’impossibilité d’accepter le silence plat de l’Histoire. D’un amour qui tient trop compte du Temps pour se consacrer à son propre avenir. Dans notre cher climat tempéré, ce livre peut être considéré comme l’évocation d’un « microclimat » parfaitement hétéroclite et, bien entendu, gênant. Livre qui au lieu de décharger le lecteur, le charge. Un roman historique, en somme. Sur ce recours à l’Histoire comme un recours en grâce, Daniel Oster s’explique dans sa postface, non moins intelligente et provocante que son roman.

Ce livre est classé dans les catégories :

6,49 €
?

Ebook PDF

Ce format de livre numérique est plus adapté aux grands écrans (ordinateur & tablette) qu'aux petits écrans (liseuse et smartphone) car il ne permet pas d'adapter la taille de la police d'écriture.

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Une terreur précieuse”

Fiche technique

Résumé

Voici l’histoire d’un insurgé, et le récit d’une étrange insurrection contre ce qui finit toujours par paraître bien naturel. Un homme de quarante ans a subi l’Histoire, et avec elle le réel, la société, Dieu, la nature (un personnage, Entier, incarne tout cela) comme l’esclave le fouet. Tous ceux qui l’entourent (son ami Marcelin, la femme qu’il aime, Berthie, le petit Néron, et un vieil homme rencontré dans la nuit) portent les mêmes marques. Il le dit. Et contre ces moments de défaite, il évoque cette « terreur précieuse », ces moments dangereux, cruciaux, où les tyrans ont été, l’espace d’un jour, battus en brèche. De la Guerre de Troie à la Résistance, que de défaites possibles, que de révolutions à rêver, à mimer, à poursuivre et à vouloir encore ! Mais s’il est vrai que « tous les romans sont des romans d’amour », cette histoire est aussi un roman d’amour. D’un amour exigeant, menacé par l’impossibilité d’accepter le silence plat de l’Histoire. D’un amour qui tient trop compte du Temps pour se consacrer à son propre avenir. Dans notre cher climat tempéré, ce livre peut être considéré comme l’évocation d’un « microclimat » parfaitement hétéroclite et, bien entendu, gênant. Livre qui au lieu de décharger le lecteur, le charge. Un roman historique, en somme. Sur ce recours à l’Histoire comme un recours en grâce, Daniel Oster s’explique dans sa postface, non moins intelligente et provocante que son roman.

Biographie de Daniel Oster

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire