Votre compte

Une vie contre une autre


Jusqu’où une mère aimante peut-elle supporter la tyrannie d’un fils unique possessif à l’extrême ?

« Elle reprit son stylo et leva la tête. « Au suivant ! » L’homme d’une cinquantaine d’années qui s’avança vers elle la scrutait de ses yeux bleu lavande, un large sourire aux lèvres. Les joues empourprées, la patronne tira nerveusement sur les manches de sa robe aux bords élimés, puis remit l’enveloppe contre une signature sur le livret de comptes. Les doigts rugueux de l’ouvrier effleurèrent les siens, qui se dérobèrent sous la caresse inattendue. Mains à plat sur les cuisses, elle n’osait croiser son regard. L’homme posa le stylo, empocha l’argent puis chargea son baluchon sur son épaule. — Dois-je vous inscrire pour la saison prochaine ? »

Ah ! ne lui parlez pas d’enfant ! Cette veuve n’a qu’un fils qui lui pourrit la vie au-delà du supportable... sa vie qu’elle souhaiterait ranimer avec un autre homme aimant... Eva Scardapelle nous embarque dans cette histoire à la fin glaçante, et, ne le répétez pas, en complice de papier, on adhère totalement à cette chute.

Ce livre est classé dans les catégories :

1,99 €
?
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Une vie contre une autre”

Fiche technique

  • Auteur : Eva Scardapelle
  • Éditeur : SKA
  • Collection : Noire Sœur
  • Date de parution : 01/11/17
  • EAN : 9791023406535
  • Format : Multi-format
  • Protection : NC

Résumé

Jusqu’où une mère aimante peut-elle supporter la tyrannie d’un fils unique possessif à l’extrême ?

« Elle reprit son stylo et leva la tête. « Au suivant ! » L’homme d’une cinquantaine d’années qui s’avança vers elle la scrutait de ses yeux bleu lavande, un large sourire aux lèvres. Les joues empourprées, la patronne tira nerveusement sur les manches de sa robe aux bords élimés, puis remit l’enveloppe contre une signature sur le livret de comptes. Les doigts rugueux de l’ouvrier effleurèrent les siens, qui se dérobèrent sous la caresse inattendue. Mains à plat sur les cuisses, elle n’osait croiser son regard. L’homme posa le stylo, empocha l’argent puis chargea son baluchon sur son épaule. — Dois-je vous inscrire pour la saison prochaine ? »

Ah ! ne lui parlez pas d’enfant ! Cette veuve n’a qu’un fils qui lui pourrit la vie au-delà du supportable... sa vie qu’elle souhaiterait ranimer avec un autre homme aimant... Eva Scardapelle nous embarque dans cette histoire à la fin glaçante, et, ne le répétez pas, en complice de papier, on adhère totalement à cette chute.

Biographie d’Eva Scardapelle

Eva Scardapelle est le pseudo d’une normande qui déteste sa région mais qui y vit quand même. Quand elle était ado, elle écrivait des nouvelles de science-fiction. Libre et sans scrupules, elle a dépensé beaucoup d’argent — parfois, qu’elle n’avait pas — pour voyager en Asie et Amérique du Sud. Elle rêve d’y repartir. On lui a dit qu’il valait mieux faire quelque chose de sérieux dans la vie. Du coup, elle est devenue manager commercial. Rincée au bout de 20 ans, elle a lâchement abandonné ses troupes pour se reconvertir. Dans quoi ? Elle cherche toujours. Pétrie de contradictions, elle adore s’enfermer dans sa maison pour lire et regarder des films asiatiques. Bref, pour ne rien faire, dirait la majorité des gens. Des gens qu’elle apprécie de moins en moins, et qu’elle découpe volontiers au couteau, dans quelques nouvelles noires. SKA est son premier éditeur et elle n’en revient toujours pas.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire