Votre compte

Vous avez dit pauvres d'esprit ?


Nous les rencontrons dans le métro, dans la rue, dans les magasins. Ils nous ressemblent, mais nous ne les reconnaissons pas. Parce que quelque chose en eux nous choque, parole, démarche, regard, ils nous font peur, ils nous troublent. Nous les disons « pauvres d’esprit », nous calculons leur Quotient Intellectuel (Q.I.), nous organisons leurs ghettos, nous inventons leur tribu. Puis nous resserrons nos rangs de gens bien comme il faut, après avoir rejeté ces « Q.I. bas » à la périphérie de nos villes, à la périphérie de nos cœurs. Notre refus de vivre avec eux intensifie leurs différences, creuse leur solitude, accroît leur souffrance. L’auteur a voyagé avec eux de longues années. Il a trouvé des gens riches de tendresse et d’espoir, désireux d’être compris et respectés. L’auteur propose au lecteur de partager quelques étapes de ce voyage. C’est également à un regard sur chacun de nous qu’il nous renvoie.

Ce livre est classé dans les catégories :

6,99 €
?

Ebook PDF

Ce format de livre numérique est plus adapté aux grands écrans (ordinateur & tablette) qu'aux petits écrans (liseuse et smartphone) car il ne permet pas d'adapter la taille de la police d'écriture.

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Vous avez dit pauvres d'esprit ?”

Fiche technique

Résumé

Nous les rencontrons dans le métro, dans la rue, dans les magasins. Ils nous ressemblent, mais nous ne les reconnaissons pas. Parce que quelque chose en eux nous choque, parole, démarche, regard, ils nous font peur, ils nous troublent. Nous les disons « pauvres d’esprit », nous calculons leur Quotient Intellectuel (Q.I.), nous organisons leurs ghettos, nous inventons leur tribu. Puis nous resserrons nos rangs de gens bien comme il faut, après avoir rejeté ces « Q.I. bas » à la périphérie de nos villes, à la périphérie de nos cœurs. Notre refus de vivre avec eux intensifie leurs différences, creuse leur solitude, accroît leur souffrance. L’auteur a voyagé avec eux de longues années. Il a trouvé des gens riches de tendresse et d’espoir, désireux d’être compris et respectés. L’auteur propose au lecteur de partager quelques étapes de ce voyage. C’est également à un regard sur chacun de nous qu’il nous renvoie.

Biographie de Martine Bouju

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire