Votre compte

XIII - Tome 12 - Le Jugement

Vance (illustrator)


Engagé dans de périlleuses aventures en Amérique Centrale, obsédé par la quête de son passé, XIII semble s'être accommodé de l'impunité de Wally Sheridan, le président assassin. Pas le général Ben Carrington. Il veut la vérité, il veut la justice... pour Kim, sa fille sacrifiée. Inexorablement, un cycle lancé par " Le Jour du Soleil Noir " se termine. Le N°1 du complot a été identifié et puni. XIII sait qu'il est Jason Mac Lane, il a retrouvé son père biologique et sa chaotique biographie se complète lentement. Il reste des points obscurs, notamment sur les raisons de son engagement aux côtés de Cuba, mais il pourrait trouver la paix, s'il n'avait le goût de se fourrer dans des ennuis toujours renouvelés. C'est qu'au fond, sa quête d'identité s'est muée, pour lui aussi, en recherche de la vérité et de la justice. La victime sans mémoire est devenue un héros sans attache. Profitant de la passation de pouvoirs avec Wittaker, le nouveau chef de l'Etat-Major interarmes, Benjamin Carrington a enlevé le Président des Etats-Unis et, avec lui, la mallette noire commandant la frappe nucléaire. Il ne veut parler qu'à Jones et Mac Lane et leur donne rendez-vous " Là où va l'Indien ". Dans ce chalet connu de XIII, ils retrouvent Amos qui leur révèle les motifs de Carrington. Il veut au cours d'un procès télévisé confondre le président Wally Sheridan, prouver qu'il est un traître et un assassin. Mais il faut d'abord s'emparer aux Bahamas du principal témoin à charge, la Mangouste, et le ramener dans la base atomique où s'est planqué Ben. Tout se passe comme prévu, mais Giordino, directeur de la NSA, glisse un revolver piégé à La Mangouste. Le procès commence avec, pour terrible pièce à conviction, le corps à peine vivant de Kim Rowland, fille unique de Carrington. La Mangouste se libère mais est abattu par le Président qui s'enfuit. De son dernier souffle, devant une audience record, la Mangouste confirme les accusations de Carrington et indique où des preuves sont dissimulées. Croyant le faire taire, Giordino commande le dispositif d'explosion du revolver et tue en fait Wally Sheridan ! C'est fini. Ben débranche les appareils qui maintiennent Kim en vie et disparaît avec Jones et Amos. Seul XIII reste en arrière. Il a un compte à régler avec Giordino, ce fils de mafieux qui est aussi son oncle et le meurtrier de sa mère ! Mais, malgré les promesses du vice-président désormais appelé à la charge suprême, Giordino fait arrêter Jason sous prétecte qu'il est aussi Kelly Brian, terroriste de l'IRA.

Ce livre est classé dans les catégories :

6,99 €
?

Version papier

11,00 €

Ebook PDF

Ce format de livre numérique est plus adapté aux grands écrans (ordinateur & tablette) qu'aux petits écrans (liseuse et smartphone) car il ne permet pas d'adapter la taille de la police d'écriture.

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “XIII - Tome 12 - Le Jugement”

Fiche technique

Résumé

Engagé dans de périlleuses aventures en Amérique Centrale, obsédé par la quête de son passé, XIII semble s'être accommodé de l'impunité de Wally Sheridan, le président assassin. Pas le général Ben Carrington. Il veut la vérité, il veut la justice... pour Kim, sa fille sacrifiée. Inexorablement, un cycle lancé par " Le Jour du Soleil Noir " se termine. Le N°1 du complot a été identifié et puni. XIII sait qu'il est Jason Mac Lane, il a retrouvé son père biologique et sa chaotique biographie se complète lentement. Il reste des points obscurs, notamment sur les raisons de son engagement aux côtés de Cuba, mais il pourrait trouver la paix, s'il n'avait le goût de se fourrer dans des ennuis toujours renouvelés. C'est qu'au fond, sa quête d'identité s'est muée, pour lui aussi, en recherche de la vérité et de la justice. La victime sans mémoire est devenue un héros sans attache. Profitant de la passation de pouvoirs avec Wittaker, le nouveau chef de l'Etat-Major interarmes, Benjamin Carrington a enlevé le Président des Etats-Unis et, avec lui, la mallette noire commandant la frappe nucléaire. Il ne veut parler qu'à Jones et Mac Lane et leur donne rendez-vous " Là où va l'Indien ". Dans ce chalet connu de XIII, ils retrouvent Amos qui leur révèle les motifs de Carrington. Il veut au cours d'un procès télévisé confondre le président Wally Sheridan, prouver qu'il est un traître et un assassin. Mais il faut d'abord s'emparer aux Bahamas du principal témoin à charge, la Mangouste, et le ramener dans la base atomique où s'est planqué Ben. Tout se passe comme prévu, mais Giordino, directeur de la NSA, glisse un revolver piégé à La Mangouste. Le procès commence avec, pour terrible pièce à conviction, le corps à peine vivant de Kim Rowland, fille unique de Carrington. La Mangouste se libère mais est abattu par le Président qui s'enfuit. De son dernier souffle, devant une audience record, la Mangouste confirme les accusations de Carrington et indique où des preuves sont dissimulées. Croyant le faire taire, Giordino commande le dispositif d'explosion du revolver et tue en fait Wally Sheridan ! C'est fini. Ben débranche les appareils qui maintiennent Kim en vie et disparaît avec Jones et Amos. Seul XIII reste en arrière. Il a un compte à régler avec Giordino, ce fils de mafieux qui est aussi son oncle et le meurtrier de sa mère ! Mais, malgré les promesses du vice-président désormais appelé à la charge suprême, Giordino fait arrêter Jason sous prétecte qu'il est aussi Kelly Brian, terroriste de l'IRA.

Biographie de Jean Van Hamme

A priori, rien ne destinait Jean Van Hamme à devenir le scénariste le plus lu de la bande dessinée franco-belge actuelle. Rien si ce n'est une indéfectible envie de raconter des histoires ! À tel point qu'il abandonne une brillante carrière d'ingénieur commercial, au sein de diverses multinationales. Avant cela, en 1968, Jean Van Hamme avait toutefois réussi à ramener l'un des maîtres de la BD, Paul Cuvelier, à sa table à dessin en signant pour lui différents scénarios. Une expérience concluante, qui l'entraîne à multiplier les collaborations avec les plus grands dans les années qui suivent. Au fil des ans, Van Hamme signe un nombre incroyable de séries, qui deviendront autant de succès retentissants. Il est capable de passer du folklore nordique de « Thorgal » à l'espionnage moderne de « XIII » ou « Largo Winch », ou de reprendre avec brio un monument tel que « Blake et Mortimer ». Très éclectique, il creuse pourtant certaines thématiques au sein d'une oeuvre des plus denses : ainsi, ses héros le sont souvent malgré eux (« Thorgal » , « Histoires sans héros » ), accrochés par un univers hostile (« Thorgal » , « Largo Winch » , « Rani » ) ou une quête d'identité (« XIII » , « Western » ) persistante. Si, aujourd'hui, il entend se consacrer davantage au roman, au théâtre et à la télévision, Jean Van Hamme reste une pierre angulaire du 9e art. En attestent ses multiples prix et autres décorations officielles. A priori, rien ne destinait Jean Van Hamme à devenir le scénariste le plus lu de la bande dessinée franco-belge actuelle. Rien si ce n'est une indéfectible envie de raconter des histoires ! À tel point qu'il abandonne une brillante carrière d'ingénieur commercial, au sein de diverses multinationales. Avant cela, en 1968, Jean Van Hamme avait toutefois réussi à ramener l'un des maîtres de la BD, Paul Cuvelier, à sa table à dessin en signant pour lui différents scénarios. Une expérience concluante, qui l'entraîne à multiplier les collaborations avec les plus grands dans les années qui suivent. Au fil des ans, Van Hamme signe un nombre incroyable de séries, qui deviendront autant de succès retentissants. Il est capable de passer du folklore nordique de « Thorgal » à l'espionnage moderne de « XIII » ou « Largo Winch », ou de reprendre avec brio un monument tel que Blake et Mortimer. Très éclectique, il creuse pourtant certaines thématiques au sein d'une oeuvre des plus denses : ainsi, ses héros le sont souvent malgré eux (Thorgal, Histoires sans héros), accrochés par un univers hostile (Thorgal, Largo Winch, Rani) ou une quête d'identité (XIII, Western) persistante. Si, aujourd'hui, il entend se consacrer davantage au roman, au théâtre et à la télévision, Jean Van Hamme reste une pierre angulaire du 9e art. En attestent ses multiples prix et autres décorations officielles, et son activité de président du Centre Belge de la Bande Dessinée.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire