Votre compte

Zigzags d'un ingénieur à travers pays riches et pays pauvres


Ce livre, inspiré par la carrière internationale de l’auteur, n’est pas une autobiographie. La technique n’y intervient que fort peu, seulement en sourdine quand c’est indispensable. De lecture agréable, il rassemble des témoignages vivants, souvent frappants, en première partie sur trente années vécues activement dans trois pays réputés « riches », États-Unis, France et Japon, et dans sa seconde partie sur trente autres années passées chez ceux qui ont été ou sont toujours « pauvres » pays de l’Europe Orientale et Turquie d’entre les deux guerres mondiales, d’Amérique Latine, Inde et Chine Populaire où l’auteur accomplit des missions, enfin Mexique où il continue à résider. Ainsi se succèdent les témoignages sur : — l’enseignement supérieur aux États-Unis vers 1923-24 — les États-Unis de l’immédiate après-guerre — les clés américaines de la réussite dans l’action vues vers 1950 — les succès et les malheurs des Houillères Françaises avant et après leur nationalisation — le Japon d’après-guerre allant du dénuement à la richesse qui en fait le second grand de ce monde — l’Europe Orientale d’entre les deux guerres mondiales — la Turquie au temps d’Atatürk — l’Amérique Latine éternelle infortunée — le Mexique des années 50 à nos jours où l’auteur réside encore. L’Histoire est évoquée, celle des années passées et celle des temps présents, notamment à propos des Houillères Françaises, du Japon, de la Turquie et du Mexique.

Ce livre est classé dans les catégories :

6,99 €
?

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Zigzags d'un ingénieur à travers pays riches et pays pauvres”

Fiche technique

Résumé

Ce livre, inspiré par la carrière internationale de l’auteur, n’est pas une autobiographie. La technique n’y intervient que fort peu, seulement en sourdine quand c’est indispensable. De lecture agréable, il rassemble des témoignages vivants, souvent frappants, en première partie sur trente années vécues activement dans trois pays réputés « riches », États-Unis, France et Japon, et dans sa seconde partie sur trente autres années passées chez ceux qui ont été ou sont toujours « pauvres » pays de l’Europe Orientale et Turquie d’entre les deux guerres mondiales, d’Amérique Latine, Inde et Chine Populaire où l’auteur accomplit des missions, enfin Mexique où il continue à résider. Ainsi se succèdent les témoignages sur : — l’enseignement supérieur aux États-Unis vers 1923-24 — les États-Unis de l’immédiate après-guerre — les clés américaines de la réussite dans l’action vues vers 1950 — les succès et les malheurs des Houillères Françaises avant et après leur nationalisation — le Japon d’après-guerre allant du dénuement à la richesse qui en fait le second grand de ce monde — l’Europe Orientale d’entre les deux guerres mondiales — la Turquie au temps d’Atatürk — l’Amérique Latine éternelle infortunée — le Mexique des années 50 à nos jours où l’auteur réside encore. L’Histoire est évoquée, celle des années passées et celle des temps présents, notamment à propos des Houillères Françaises, du Japon, de la Turquie et du Mexique.

Biographie de Marcel N. Barbier

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire