Alain Dupas


  • Cinquante ans après le vol pionnier de Gagarine, le 12 avril 1961, la vraie conquête spatiale commence...

    Une nouvelle ère s'amorce pour les vols spatiaux habités, qui va tous nous concerner, directement ou indirectement, réellement ou virtuellement. Plus que jamais, le cosmos est notre nouvelle frontière, comme le furent jadis l'Ouest américain, l'Australie, l'Antarctique... avant que notre planète Terre ne soit entièrement conquise et occupée (à l'exception des abysses océaniques). Telle est la conviction d'Alain Dupas, expert reconnu du domaine spatial.
    Les nouveaux pionniers sont déjà là, nous explique-t-il : Richard Branson (patron de Virgin), Jeff Bezos (fondateur d'Amazon), Sergueï Brin et Larry Page (fondateurs de Google), Elon Musk (fondateur de Paypal) et bien d'autres... Tous considèrent que les agences spatiales étatiques, notamment la Nasa, jadis fer de lance de l'épopée spatiale, sont devenues trop timorées. Ces cinquante dernières années, ce sont elles qui ont mené la conquête de la Lune, l'installation de stations spatiales permanentes en orbite autour de la Terre, l'étude de l'homme en apesanteur... Maintenant, c'est aux entrepreneurs de conquérir l'espace, de l'occuper, de l'exploiter. Que ce soit en orbite, sur des satellites comme la Lune, ou encore sur d'autres planètes, voire astéroïdes. Car l'espace recèle bien des richesses qui seront un jour nécessaires à l'homme.
    Certains, tels Richard Branson et le magnat de l'immobilier Robert Bigelow, ont déjà lancé la fabrication de nouvelles sortes d'engins-fusées, destinés à développer très rapidement le tourisme spatial. Une façon de faire découvrir à de nombreux citoyens ce qui n'a pour l'instant été réservé qu'à quelques dizaines de spationautes bien entraînés. Ce qui peut sembler une utopie va devenir une nouvelle réalité, car l'homme ne renoncera jamais à conquérir l'Univers. Sa curiosité et l'esprit de " nouvelle frontière " ne s'arrêteront jamais. C'est en tout cas la conviction d'Alain Dupas, résolu à bousculer bien des idées reçues dans un livre destiné au grand public.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Pour quelle raison Homo sapiens s'apprête-t-il, après avoir visité les moindres recoins de la Terre, à poursuivre son expansion en explorant puis en occupant l'espace, de plus en plus loin ? La conquête spatiale a été préparée par des visionnaires : écrivains (Jules Verne, H. G. Wells, Asimov, Clarke) et scientifiques (Flammarion, Lowell, Tsiolkovski, Oberth, von Braun, Dyson, O'Neill, Sagan, etc.). « Les dinosaures ont disparu parce qu'ils n'avaient pas inventé le voyage spatial », disait l'astrophysicien Carl Sagan. Ils ont inspiré les entrepreneurs de l'espace nouveau, le NewSpace, comme Elon Musk (fondateur de SpaceX) ou Jeff Bezos (fondateur d'Amazon). Musk veut préserver l'espèce humaine et sa culture d'une possible extinction en créant des foyers de civilisation hors de la Terre. Bezos veut créer les moyens de poursuivre l'expansion économique et industrielle dans l'espace plutôt que sur la Terre, pour mieux la préserver. Mais pourquoi des femmes et des hommes quitteraient-ils notre planète : le désir de vivre ailleurs, une recherche de liberté, l'appel de l'aventure, l'appât du gain ? Avec une question subsidiaire : dans sa migration vers le cosmos, l'espèce humaine conservera-t-elle son unité ou se transformera-t-elle ? Et trouvera-t-elle la réponse à sa grande interrogation : sommes-nous seuls dans l'univers ? Docteur d'État en physique, Alain Dupas a effectué pendant plus de vingt ans des études au CNES sur les systèmes spatiaux futurs, avant de devenir consultant auprès d'agences et de groupes aérospatiaux. Il est l'auteur de nombreux ouvrages, parmi lesquels La Nouvelle Conquête spatiale (Odile Jacob, 2010) et Innover comme Elon Musk, Jeff Bezos et Steve Jobs (avec Cyril Cardoso et Jean-Christophe Messina, Odile Jacob, 2019). Journaliste, Charles Chatelin suit l'actualité du secteur spatial depuis le début des années 1980. Il a été directeur délégué et rédacteur en chef science dans un grand groupe de presse généraliste français. C'est un amateur passionné de science-fiction. 

  • L'inexorable essor des fameux GAFA (Google, Amazon, Facebook, Apple) et autres NATU (Netflix, Airbnb, Tesla, Uber) est désormais l'étalon de la réussite industrielle au XXIe siècle. Croissance exponentielle à deux chiffres, marges élevées, partenariats public-privé, diversification, capital-risque : autant de facteurs que nos économies européennes ont du mal à susciter ou à intégrer. Alors, comment innover en s'inspirant d'entrepreneurs emblématiques tels qu'Elon Musk, Jeff Bezos ou encore Steve Jobs ? Qu'apprendre de leurs modèles, de leurs visions et de leur manière d'organiser leurs entreprises, tout en rejetant les dérives de leurs démarches et de leurs comportements ? Trois spécialistes s'unissent ici pour analyser ces phénomènes et en tirer les principaux enseignements, afin de faciliter chez nous l'émergence de ces grands entrepreneurs capables de se lancer simultanément dans la conquête de l'espace et la voiture électrique autonome, de révolutionner le commerce, l'informatique, la société numérique ou encore les réseaux sociaux. À mi-chemin entre la réflexion de fond et le livre pratique, un guide pour les innovateurs du XXIe siècle. Alain Dupas, physicien, consultant, auteur de nombreux ouvrages sur l'aventure spatiale, est un expert des ruptures technologiques et des transformations industrielles. Jean-Christophe Messina est conseiller stratégique de dirigeants et d'élus territoriaux. Il est associé fondateur d'Audalom. Cyril de Sousa Cardoso, expert en conduite de projets d'innovation, s'intéresse à l'histoire de la créativité et des inventions. Il est également associé fondateur d'Audalom. 

  • Pathologie vasculaire du fond d'oeil. Ce volume traite des principales anomalies et pathologies vasculaires du fond d'oeil. Il débute par des notions de physiologie et d'anatomie des vaisseaux de la rétine et de la choroïde. Un chapitre détaille les principales anomalies de trajet, télangiectasies et angiomatoses rétiniennes avec une mise à jour de leur génétique lorsqu'elle est connue. La sémiologie des occlusions vasculaires aiguës (rétiniennes artérielles et veineuses, et choroïdiennes) est illustrée. La conduite diagnostique et thérapeutique des occlusions vasculaires rétiniennes artérielles et veineuses, et choroïdiennes, est explicitée en fonction des connaissances les plus récentes. Dans les occlusions veineuses, nous proposons une conduite de traitement en fonction du résultat des essais cliniques publiés récemment. Un chapitre de synthèse sur la physiologie et le diagnostic différentiel des oedèmes maculaires apporte une réflexion actualisée sur ce symptôme commun à de nombreuses maladies rétiniennes, à l'heure où des traitements efficaces sont disponibles. Rétinopathie diabétique. Selon les prévisions de l'OMS, le nombre de patients diabétiques dans le monde aura doublé entre 1995 et 2025, pour atteindre 300 millions. Environ 2 % de ces patients sont atteints de rétinopathie cécitante. L'avènement de molécules administrées par injections intravitréennes a récemment révolutionné la prise en charge de la rétinopathie diabétique. Mais c'est dans le cadre de la prise en charge de l'oedème maculaire que les progrès ont été les plus marquants, avec l'apparition des anti-VEGF. Cependant, ces traitements ne sont que suspensifs dès lors qu'il existe une maladie sous-jacente chronique, bien souvent mal équilibrée, et associée à des facteurs systémiques jouant un rôle dans l'évolution de l'atteinte rétinienne. Nous sommes donc devant une problématique complexe qui doit être gardée à l'esprit en parcourant ce livre, qui dresse un état des lieux de la rétinopathie diabétique, avec les connaissances théoriques, mais surtout ses modalités diagnostiques et thérapeutiques.

empty