Andre Blais

  • This book presents a collection of papers illustrating the variety of "experimental" methodologies used to study voting. Experimental methods include laboratory experiments in the tradition of political psychology, laboratory experiments with monetary incentives, in the economic tradition, survey experiments (varying survey, question wording, framing or content), as well as various kinds of field experimentation. Topics include the behavior of voters (in particular turnout, vote choice, and strategic voting), the behavior of parties and candidates, and the comparison of electoral rules.

  • Maurice Duverger is arguably the most distinguished French political scientist of the last century, but his major impact has, strangely enough, been largely in the English-speaking world. His book, Political Parties, first translated into English in 1954, has been very influential in both the party politics literature (which continues to make use of his typology of party organization) and in the electoral systems literature. His chief contributions there deal with what have come to be called in his honor Duverger's Law and Duverger's Hypothesis. The first argues that countries with plurality-based electoral methods will tend to become two-party systems; the second argues that countries using proportional representation (PR) methods will tend to become multi-party systems. Duverger also identifies specific mechanisms that will produce these effects, conventionally referred to as "mechanical effects", and "psychological effects". However, while Duverger's Hypothesis concerning the link between PR and multipartism is now widely accepted; the empirical evidence that plurality voting results in two-party systems is remarkably weak-with the U.S. the most notable exception.
    The chapters in this volume consider national-level evidence for the operation of Duverger's law in the world's largest, longest-lived and most successful democracies of Britain, Canada, India and the United States. One set of papers involves looking at the overall evidence for Duverger's Law in these countries; the other set deals with evidence for the mechanical and incentive effects predicted by Duverger. The result is an incisive analysis of electoral and party dynamics.

  • La notion de complétude institutionnelle trouve son origine dans les travaux du sociologue canadien Raymond Breton (1964), qui en a fait un outil analytique pour l'étude des modes d'organisation au sein des populations immigrantes d'abord, et des minorités ethnoculturelles et linguistiques par la suite. Depuis les années 1990, la notion a été reprise par les chercheurs qui étudient les minorités francophones du Canada, alors qu'elle a été délaissée par ceux qui travaillent dans les domaines de l'immigration et des minorités ethnoculturelles. L'objectif de ce numéro thématique est de montrer comment la notion de complétude institutionnelle demeure d'actualité pour l'étude des minorités, non uniquement au Canada, mais également ailleurs dans le monde. Il comprend, de façon plus particulière, des articles portant sur les Sorabes en Allemagne, les Hakka à Hong Kong et à Taïwan, les bascophones en France et enfin sur les minorités francophones du Canada.

  • À partir d'une enquête de terrain au sein d'une organisation française de désobéissance civile et d'entretiens semi-directifs avec des journalistes qui ont couvert ses actions, cet article interroge les rapports entre militantisme et médias. Il montre que la médiatisation de l'organisation contestataire étudiée entretient de fortes interactions avec sa structuration interne. L'omniprésence des journalistes contribue à hiérarchiser les rapports entre militants en consolidant la domination du leader sur le reste du groupe et celle des salariés sur les bénévoles. Ce processus alimente la personnalisation de l'organisation et renforce les rétributions matérielles et symboliques attachées à la position de leader.

  • Cette livrée printanière des Cahiers de lecture de L'Action nationale propose de recensions d'essais regroupés autour du thème de « ce qui se dépose ». Le numéro met d'ailleurs de l'avant l'ouvrage La préhistoire du Québec de Patrick Couture dont vous pourrez aussi lire un entretien. Ce qui se dépose donc, d'abord dans le présent, avec des recensions de Lettre d'un député inquiet à un premier ministre qui devrait l'être, puis Sale temps pour les émotifs. Ce qui se dépose ensuite pour la pensée, avec des recensions entre autres de L'Action nationale. Le long combat pour le Québec, Continuons le combat. Étude anthropologique sur la lutte, L'économie de la nature et L'économie de la foi. Vient ensuite ce qui se dépose dans la culture avec des ouvrages sur Félix Leclerc et Anne Hébert et enfin dans l'histoire avec L'Amérique fantôme. Les aventuriers francophones du Nouveau Monde et une Brève histoire des idées au Québec 1763-1965.

empty