Atelier 10

  • Le sexe est intrinsèquement lié à la vie-après tout, chaque être humain résulte d'un acte sexuel, désiré ou non. Mais quel est le parcours sexuel de chacun? Pièce de théâtre documentaire basée sur des histoires véridiques, Faire l'amour parle de la force irrépressible du désir, des amours ratées, de la lumière qui jaillit de la rencontre d'âmes soeurs, de vies cristallisées dans la frustration. Un terrain de jeu exceptionnel, pour mourir de rire, se crisper de douleur et faire éclater la poésie.

  • Revivre une, puis plusieurs naissances. Raconter ce qui demeure un choc brutal, un moment imprévisible. Explorer comment cette arrivée spectaculaire, animale, violente, gluante peut se révéler comme une catharsis. Venir au monde se présente comme une rafale d'accouchements, tous issus de la cueillette de centaines d'histoires vraies. Un spectacle qui donne envie de vivre plus fort, plus consciemment, avec davantage de fougue et de courage. Un appel d'air qui célèbre la vie, toutes les vies.

  • Jouissif et décomplexé, S'appartenir(e) rassemble les paroles de neuf auteures. On y parle de notre façon d'être moderne et préhistorique à la fois. De notre rapport à l'éducation. De cette foutue question du pays qui se pose encore bizarrement. De nos paradoxes si multiples. De l'Histoire. Celle qui s'écrit. Celle qui nous échappe parce que trop peu enseignée. Celle des peuples autochtones encore mal comprises. Celle qui nous définit. On y parle des nuances qui s'évaporent dans les brumes de l'inconscience collective. S'appartenir(e) est un cri de solidarité et de provocation, au féminin.

    La parole est une plante fascinante.
    Surtout quand on la laisse pousser comme elle veut.
    Je marche.
    Je pense au mot s'appartenir (e).
    Je pense à ce petit e, enclavé dans le titre des soirées à venir.
    Comme, oui, une graine qui dort dans la terre.
    Qu'y a-t-il dans un titre?
    Et si tout était déjà dans le pressentiment qu'on a des choses ? Des mots ?

empty