Langue française

  • La revue des musiques contemporaines accueille pour son dernier numéro un tout nouveau rédacteur en chef, Maxime McKinley. Celui-ci réaffirme d'entrée de jeu le double statut de Circuit : à la fois revue savante et culturelle, fidèle à ses principes fondateurs mais toujours sensible à la vitalité de l'actualité, tournée autant vers la création locale et que vers l'international. Après ce préambule, place au dossier intitulé « Commander une oeuvre : mécanismes et influences ». Michel Duchesneau et Annelies Fryberger dirigent l'ensemble et nous offrent aussi leurs points de vue sur la commande et l'évaluation par les pairs. Et après, qu'en est-il de la performance ? Autant de questions abordées par le biais d'oeuvres signées Luciano Berio et Pierre Boulez. À travers un texte de Jonathan Goldman, Circuit rend également hommage à ce dernier, figure incontournable, l'un des plus grands disparus de 2016 dans le monde de la musique classique. En conclusion, Cléo Palacio-Quintin se charge des actualités.

  • Pour son numéro printanier, Circuit propose un dossier sur l'art sonore justement nommé Art + son = art sonore ? « Les contributions à ce numéro vont nous guider vers une compréhension plus globale de cette appellation et ses problématiques, et nous faire mieux comprendre ce qui se passe sur le plan institutionnel quand on présente un travail artistique pluridisciplinaire comme l'art sonore. [...] Puisqu'il s'agit ici du son, mais dans un contexte plutôt dédié au visuel - le musée (ou la galerie) -, est-ce aux musicologues de juger de la valeur de ces oeuvres, ou plutôt aux historiens de l'art ? » ( Annelies Fryberger, extrait de l'introduction) Lina Dzuverovi´c, Christophe Kihm, Clément Canonne et Annelies Fryberger réfléchissent à ce qui définit l'art sonore, son institutionnalisation et son écoute. Ana Dall'Ara-Majek, elle, propose une enquête multigénérationnelle sur la vision de l'art sonore à Montréal.

empty