Arnaud Spire

  • L'inattendu peut transformer le cours du temps. Dans un premier moment, il provoque la surprise, même si après coup il peut s'avérer prévisible. Contrairement à ce que laisse croire le pessimisme ambiant, l'éventail des possibles ne cesse de s'élargir. Comment nous approcher des événements dont la planète a besoin pour assurer l'avenir du genre humain ? Quels événements peuvent permettre de donner à ceux qui n'ont jamais exercé librement et rationnellement leur pouvoir, d'être enfin acteurs de leur vie et de leur connaissance ?

  • 1964 : François Mitterrand dénonce comme un coup d'État permanent l'incroyable « domaine réservé » dont dispose le président dans les institutions de la Ve République. Il y voit le complément obligé de la domination de la haute finance. 1986 : François Mitterrand préside depuis cinq ans, et il n'y a plus de « domaine réservé » : les pouvoirs de l'Élysée n'ont pratiquement plus de limites ! C'est le complément obligé d'une domination sans partage de la haute finance sur toute la vie du pays et des gens. Le coup d'État continue... Les auteurs de ce livre décrivent le fonctionnement concret de cette monarchie élective, son lien organique avec le pouvoir patronal dans les entreprises, et son objectif essentiel : restructurer les comportements en vue d'une « bipolarisation » de la vie politique excluant le courant révolutionnaire. En s'appuyant sur les pratiques sociales les plus neuves, ils montrent qu'agir pour démocratiser toute la vie sociale et agir pour sortir de la crise, ne peuvent qu'aller du même pas. Les auteurs sont philosophes de formation. Jean-Paul Jouary est rédacteur en chef de l'hebdomadaire Révolution, et membre du Comité central du Parti communiste français. Arnaud Spire est journaliste à l'Humanité.

empty