Éditions Universitaires d´Avignon

  • Le cheval m'a appris à respecter mon instinct - c'est fondamental. On peut dire que l'homme et le cheval c'est l'assemblage de l'intellect et de l'instinct, et l'un apprend à l'autre. En un sens, j'ai appris à mes chevaux à réfléchir et eux m'ont appris à respecter mon instinct (...). J'ai (aussi) appris avec le temps, en côtoyant les chevaux, à écouter les gens : pas forcément à écouter ce qu'ils sont en train de me dire ; souvent quand quelqu'un veut vous expliquer quelque chose, il veut dire le contraire de ce qu'il est en train de dire. Il se sert des mots pour se protéger. La véritable écoute, c'est essayer de comprendre (...). Être à l'écoute du signe, du signe du corps.

empty